publicité

Attentats à Bruxelles: les hommages aux victimes dans notre région

Cannes mardi soir et Nice ce soir rendent hommage aux victimes des attentats terroristes de Bruxelles qui ont fait au moins 30 morts. 

  • Par Olivier Le Creurer
  • Publié le 22/03/2016 | 16:25, mis à jour le 23/03/2016 | 12:24
Devant la station de métro Maelbeek, à Bruxelles, le 22 mars 2016. © FRANCESCO CALLEDDA / EPA

© FRANCESCO CALLEDDA / EPA Devant la station de métro Maelbeek, à Bruxelles, le 22 mars 2016.

Bruxelles a été secouée mardi par plusieurs attentats terroristes coordonnés, avec de puissantes explosions dans le métro et à l'aéroport international, dont l'une probablement causée par un kamikaze, qui ont fait une trentaine de morts, plus de 200 blessés et paralysé la capitale de l'Europe. Parlementaires et membres du gouvernement ont observé mardi, à l'Assemblée nationale puis au Sénat, une minute de silence en hommage aux victimes des attentats de Bruxelles.
Cannes: hommage au peuple belge
Reportage: C. Becq, S. Neuquelman et J. Juvigny

A Cannes, hier soir

A Cannes, un rassemblement "en hommage aux victimes, en soutien à l’État belge et en résistance à l’islamisme radical" s'est tenu hier soir au monument aux morts de l’Hotel de Ville. David Lisnard a fait installer et mettre en berne le drapeau belge, ainsi que les drapeaux européen et français devant le monument aux morts de l’Hôtel de ville et sur les mairies annexes. "Cannes et les Cannois sont en deuil et solidaires de la douleur de nos amis  Belges, dont une forte communauté est restée fidèle à notre ville depuis que leur Roi, Albert 1er, a choisi Cannes pour son rayonnement, son ouverture au monde et aux idées qu’il aimait voir circuler; et où son buste a été offert à la Ville en 1959 par Pierre de Selliers de Moranville."



Nice mercredi à 19h

A Nice, un hommage sera rendu à 19h, Buste du Roi Alber 1er, jardin Albert 1er (à l’arrière du Théâtre de Verdure à proximité de l’Arc de Venet) en présence de Luc de Lobel, Consul général de Belgique pour la Région Provence Alpes-Côte d’Azur et la Corse. "La guerre déclarée à la démocratie a débuté il y a longtemps. C’est aujourd’hui indéniable et nous devons combattre de toutes nos forces," indique Christian Estrosi, le maire de Nice. Tous les drapeaux de la ville ont également été mis en berne. 


 

Les sportifs aussi

Les sportifs ne sont pas en reste; Les Sharks d'Antibes n'oublient pas que leurs propriétaires sont belges:





Pour suivre l'évolution de la situation à Bruxelles, lisez le site de  France 3 Nord-pas-de-Calais

les + lus
les + partagés