Météo-France propose une application spéciale risque d'avalanche

Météo-France a lancé il y a quelques jours de nouveaux outils d'information sur les risques d'avalanches: une application gratuite "pour skier en toute sécurité" et de nouveaux pictogrammes sur les niveaux de risques, censés être plus précis, donc plus efficaces.

  • Par @annelehars
  • Publié le , mis à jour le
Météo-France vient de lancer une nouvelle application gratuite sur iOS, destinée aux pratiquants de la montagne en hiver. Une version Android sera disponible très prochainement. © DENIS CHARLET / AFP

© DENIS CHARLET / AFP Météo-France vient de lancer une nouvelle application gratuite sur iOS, destinée aux pratiquants de la montagne en hiver. Une version Android sera disponible très prochainement.

Depuis ce lundi, une application gratuite sur iOS donne accès en temps réel aux informations utiles pour sortir en montagne en toute sécurité.
Une fois la station sélectionnée, elle indique le niveau de risques d'avalanches sur le massif concerné, le dernier bulletin de prévision du risque, les hauteurs de neige hors piste sur différents versants et à plusieurs altitudes, les prévisions météo à six jours, l'état d'ouverture des pistes.


IOS et bientôt Android


L'application, dont une version Android doit être disponible prochainement, couvre toutes les stations en France et en Andorre, précise Météo-France.

L'organisme va par ailleurs introduire à partir du 24 février dans ses bulletins d'estimation du risque d'avalanches des pictogrammes mesurant le risque sur une échelle de un (faible) à cinq (très fort) qui donneront "une vision immédiate" du risque.

Ces pictogrammes, déjà utilisés dans la plupart des pays européens et actuellement testés en France dans des stations de ski, se veulent "une alerte plus efficace" que le système actuel de drapeaux (jaune, jaune à damiers noirs, noirs), a souligné Samuel Morin, directeur du Centre d'études de la neige, une unité de recherche spécialisée de Météo-France, associée au CNRS, lors d'une conférence de presse.

Selon lui, le système des drapeaux est "relativement peu compréhensible". "Le drapeau jaune et noir à damiers correspond à la fois au risque +marqué+ et +fort+, et on le rencontrait dans la plupart des stations une bonne partie de la saison hivernale, ça pouvait conduire à une banalisation ou une ignorance du niveau de risque affiché", estime-t-il.


"Les gens n'ont pas toujours la perception la plus adéquate du risque", l'objectif du nouveau dispositif "c'est que la perception du risque soit mieux appréhendée", a-t-il expliqué.

Les avalanches font en moyenne une trentaine de morts par an. La saison 2014-2015 a été particulièrement meurtrière, avec 45 morts, le bilan le plus lourd en France depuis 2006, rappelle Météo-France. >> Voir le bulletin météo-montagne.
- avec AFP -
  • Mort d'un skieur dans une avalanche déclenchée par des hommes du PGHM de Chamonix

    Un skieur est mort, ce lundi 20 juin au matin, au Mont Blanc du Tacul dans une avalanche qui aurait été déclenchée par deux gendarmes du PGHM de Chamonix, en Haute-Savoie. L'enquête devra déterminer les responsabilités des deux militaires, particulièrement choqués par le drame. 

    Mis à jour le 21/06/2016
  • Sondage positif pour les panneaux d'info avalanche en station

    Ils reprennent les 5 pictogrammes européens colorés pour alerter sur le niveau de risque d'avalanche. Testés depuis le 10 février dans une dizaine de stations alpines, ces nouveaux panneaux d'info avalanche ont beaucoup plu aux skieurs. Expérimentation réussie !

    Mis à jour le 12/04/2016
  • Une avalanche inspectée de près à Val Cenis

    Vers 15 heures, ce jeudi 7 avril, une coulée a déboulé sur une pente de la station de Val Cenis, en Savoie. Fort heureusement, il n'y a pas eu de victimes mais pisteurs et gendarmes de haute montagne ont inspecté attentivement l'avalanche, redoutant le pire. 

    Publié le 07/04/2016
les + lus
les + partagés