Depardieu égratigne le Festival de Cannes

Venu présenter soon dernier film à la Berlinade, en Allemagne, le comédien français a clamé son admiration pour le président russe Vladimir Poutine tout en étrillant le Festival de Cannes.

  • Avec l'AFP
  • Publié le , mis à jour le
Gérard Depardieu, à la Berlinade, le 19 février 2016 © John Mac Dougall / AFP

© John Mac Dougall / AFP Gérard Depardieu, à la Berlinade, le 19 février 2016

"C'est vrai qu'à Berlin il y a un grand festival, comme à Toronto, comme à Sundance. J'en dirai pas autant de Cannes".
Ces propos sont de Gérard Depardieu.  Venu présenter à Berlin la comédie "Saint-Amour" réalisée par Gustave Kervern et Benoît Delépine,  l'acteur de 67 ans n'a pas mâché ses mots.
Pour le monstre sacré du cinéma français, célèbre pour son jeu instinctif, ses excès et son franc-parler, "avant il y avait la momie Gilles Jacob", patron du festival de Cannes de 2001 à 2014 après en avoir été le délégué général depuis 1977.
"Maintenant c'est Pierre Lescure et Thierry Frémaux. Donc c'est pas pareil. C'est pas pareil, et le cinéma non plus. Merci. A bon entendeur, salut !", a poursuivi le comédien, en référence aux actuels dirigeants du festival de Cannes.
Le 69è festival de Cannes aura lieu du 11 eu 22 mai prochain. Il sera présidé par le réalisateur australien George Miller.

L'actu de votre région en vidéo

Procureur de la République de Nice et projets d'attentats

Nous vous révélons dans Enquêtes de région diffusé après le Soir 3 que cinq projets d'attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d'Azur. Nous vous proposons l'interview du procureur de la République de Nice dans son intégralité. Seule une partie est intégrée au reportage.

D. Brignand, Y. Fournigault

les + lus
les + partagés