publicité

Eric Ciotti pour la dégressivité des allocations chômage

Le député (Les Républicains) des Alpes-Maritimes, et président du Conseil Départemental 06,  Eric Ciotti  s'est prononcé sur iTÉLÉ en faveur de la dégressivité des allocations chômage, envisagée par le gouvernement.

  • AFP
  • Publié le
© MAX PPP

© MAX PPP

Eric Ciotti, député et président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, est aussi le secrétaire général des Républicains. Il était l'invité politique de I TELE. Alors que Michel Sapin, ministre de l'économie et des finances, explique que la dégressivité des allocations chômage constitue une piste, Eric Ciotti est allé dans son sens.

Face à un niveau de chômage record en France, près de 6 millions de personnes inscrites à Pôle Emploi, et des déficits sur l'assurance chômage de 26 milliards d'euros en 2016", "il y a des solutions", et cette mesure fait "partie de cette
famille de solutions


a déclaré le secrétaire général adjoint aux fédérations du parti.
M. Ciotti a cependant souligné que la dégressivité des allocations chômage serait "d'autant plus utile lorsque nous commencerons à créer des emplois, ce qui n'est pas le cas de la France (...): problème de formation, problème de charges, problème de flexibilité du travail, c'est tout cela qu'il faut régler."

Les règles d'indemnisation en cours de renégociation

Alors que syndicats et patronat se retrouvent autour du 20 février pour renégocier les règles d'indemnisation chômage, le gouvernement n'exclut pas un retour à la dégressivité des allocations, déjà expérimentée avant 2001 sans avoir démontré son efficacité sur le retour à l'emploi.
A propos du ministre de l'Economie Emmanuel Macron, favorable à la suppression des 35h, Eric Ciotti a estimé mardi qu'il était "un peu l'otage de ce gouvernement : il dit des vérités mais il n'est jamais en mesure de les appliquer. On se demande d'ailleurs : Que fait-il encore dans ce gouvernement ? Il devrait en tirer les conséquences."
les + lus
les + partagés