Lutter contre l'ostréopsis, algue toxique pour les baigneurs

Ils sont italiens, libanais, français, espagnols, tunisiens, 70 scientifiques sont réunis à Nice pendant deux jours. Le but de ce congrès : lutter contre l'ostréopsis, une micro-algue apparue il y a quatre ou cinq ans sur les côtes méditerranéennes. Elle peut être toxique pour les baigneurs.

  • Par Olivier Le Creurer
  • Publié le , mis à jour le
Eté 2009, la plage de Villefranche est fermée à cause d'une mystérieuse micro-algue. Principe de précaution pour les baigneurs car un peu plus tôt à Gênes 20 personnes ont dû être hospitalisées, intoxiquées.

Principe de précaution

Mais qui est donc ostreopsis ? Comment se développe-t-elle ? Est-elle dangereuse ? Dans le laboratoire de l'observatoire océanographique de Villefranche-sur-mer, Luisa Manjalajo passe des heures à compter ces micro-organismes pour apprendre à les connaître 

Alors, ces chercheurs ont mis au point une technique de culture. Objectif à terme, réduire les risques associés à sa prolifération car ostreopsis pourrait bien être responsable de troubles de la santé. L'algue est donc sous étroite surveillance. Les scientifiques de tout le bassin méditerranéen cherchent à percer ses secrets.

Micro algues toxiques

Reportage: M. Morin, Y. Fournigault et P. Pauron

Intervenants:
Luisa Mangialajo Maître de conférence Université de Nice Sophia Antipolis
Rodolphe Lemée Directeur adjoint de l'observatoire océanologique - Villefranche-sur-Mer
 

  • Parkinson: Biocorp et Aguettant lancent un projet pour améliorer l'autonomie des patients

    Deux sociétés régionales vont mettre en commun leurs compétences pour tester un nouveau dispositif susceptible d'améliorer l'autonomie
    et la qualité de vie des patients souffrant de la maladie de Parkinson. Le laboratoire lyonnais Aguettant et l'auvergnat Biocorp vont travailler ensemble

    Mis à jour aujourd'hui à 12h36
  • Mulhouse : une conciergerie à l'hôpital Emile Muller

    Une conciergerie vient d'ouvrir à l'hôpital Emile Muller de Mulhouse. C'est le dizième établissement hospitalier français à se doter d'une telle structure. Elle doit permettre d'adoucir le quotidien des patients, de leurs proches et du personnel hospitalier en proposant de nombreux services.

    Mis à jour aujourd'hui à 12h59
  • Comment mieux gérer la perte d'autonomie des personnes âgées ?

    300 à 400 participants sont attentus en ce mardi à Rilhac-Rancon pour la 12ème journée départementale de gérontologie. Parmi les sujets abordés, la prévention de la perte d'autonomie,  le bien-vivre, le bien-être psychologique, physique et social. 

    Mis à jour aujourd'hui à 11h25
les + lus
les + partagés