publicité

Golden Tour à Nice: Manaudou fait l'impasse sur le 100 m nage libre

Irrité et contrarié par la pression d'un doublé 50 m-100 m aux JO-2016, Florent Manaudou a tranché en faveur des deux distances, et c'est fort de son projet qu'il fait son premier bain 2016, lors de la 1re étape du Golden Tour, dès vendredi à Nice. 

  • AFP
  • Publié le 21/01/2016 | 18:02, mis à jour le 21/01/2016 | 18:02
Le triple champion du monde 2015, Florent Manaudou ne nagera pas le 100 m, mais 50 m libre (samedi) et 50 m papillon (vendredi) à Nice. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP Le triple champion du monde 2015, Florent Manaudou ne nagera pas le 100 m, mais 50 m libre (samedi) et 50 m papillon (vendredi) à Nice.

A deux mois des sélections olympiques à Montpellier (29 mars-3 avril), Manaudou mais aussi Camille Lacourt ou encore Jérémy Stravius s'alignent de vendredi à dimanche à Nice, première des trois étapes de ce circuit avec Amiens (5-7 février) et Marseille (4-6 mars).

Année olympique

La tête d'affiche de ce week-end sera Manaudou, qui a donc choisi de jouer en cette année olympique la carte du 50 m et 100 m libre. "Sa" décision, prise en décembre, plusieurs jours après les tumultes des Championnats de France petit bassin à Angers, où il avait refusé de s'engager sur 100 m, allant au clash avec son entraîneur Romain Barnier. Depuis, le ciel s'est éclairci.
"Il a fait un choix au mois de décembre pour lequel il n'était pas encore prêt dans sa tête auparavant. Ca a généré des peurs. C'est rare quand il a aussi peur. Ce refus aux Championnats de France, c'était pour dire: +il faut qu'on en discute parce que j'ai peur ou, en tout cas, je ne suis pas sûr+", raconte Barnier.

Envie de jouer le jeu 

"Derrière, il était beaucoup plus ferme et plus sûr. Il a basculé dans le bon sens. Son regard est plus intéressé quand on parle du 100 m. Cette période de doutes était très intéressante. Il a remis les pendules à l'heure par rapport à ce qu'il entendait autour de lui, il a eu la bonne réaction". La bonne nouvelle est que le super champion porte désormais lui-même son projet. "Quand il bascule sur une performance et du plaisir, il a envie de jouer le jeu". 

50 m libre et 50 m papillon

Les bons chronos devraient rapidement suivre sur la distance-reine, mais pas à Nice. En effet, le triple champion du monde 2015 ne nagera pas le 100 m, mais 50 m libre (samedi) et 50 m papillon (vendredi). "On a fait pas mal de changements techniques sur le 100 m, on cherche encore à progresser. Il aurait du mal à nager sans trop se poser de questions. On attend qu'il ait digéré ça et ça commencera à Amiens", souligne Barnier.

En revanche, le champion olympique sur 50 m libre s'alignera sur sa distance de coeur avec l'intention de nager vite pour rester en confiance. "S'il peut reprendre le niveau qu'il avait à Nîmes (21.80 le 18 décembre), ce serait vraiment super", souhaite Barnier.
les + lus
les + partagés