publicité

SNCF: Paris-Nice en train de nuit, c'est bientôt fini

L'Etat se désengage des trains de nuit. Selon la SNCF, les trains de nuit représentent 25 % de déficit alors qu'ils transportent seulement 3% des passagers. La ligne Paris-Nice devrait en faire les frais. 

  • V.K
  • Publié le 19/02/2016 | 16:15, mis à jour le 19/02/2016 | 16:15
© BORIS HORVAT / AFP

© BORIS HORVAT / AFP

Depuis 2011, la fréquentation des trains intercités a baissé de 20% et le déficit devrait dépasser 400 millions d'euros cette année. Les trains de nuit représentent 25% de déficit alors qu'ils ne transportent que 3% des passagers. C'est ce qui conduit la SNCF à se désengager des trains de nuit sur 6 des 8 liaisons existantes, dont le Paris-Nice.

Concurrence de l'aérien

L'Etat préserve cependant  les Paris-Briançon et Paris-Rodez-Latour-de-Carol nocturnes. Ce sont des lignes pour lesquelles il n'exite pas de moyen de transports de remplacement, contrairement par exemple au Paris-Nice, largement concurrencé par l'avion. 

Appel à de nouveaux opérateurs

L'Etat lance toutefois un "appel à manifestation d'intérêt" pour permettre à d'éventuels opérateurs ferroviaires de proposer de "nouveaux schémas d'exploitation innovants". Les résultats de cet appel et les décisions prises en conséquence seront annoncés le 1er juillet prochain.

En attendant, pour trouver vos horaires de train, c' est par ici
les + lus
les + partagés