Opération escargot des auto-écoles ce vendredi entre Cannes et Nice

Plus d’une centaine de véhicules ont bloqué ce vendredi les routes des Alpes-Maritimes notamment entre Cannes et Nice pour protester contre l’allongement des délais pour passer le permis de conduire.

  • Par @annelehars
  • Publié le , mis à jour le
Plus d’une centaine de véhicules ont bloqué vendredi matin les routes des Alpes-Maritimes notamment entre Cannes et Nice pour protester contre l’allongement des délais pour passer le permis de conduire. © Laurence Collet F3CA

© Laurence Collet F3CA Plus d’une centaine de véhicules ont bloqué vendredi matin les routes des Alpes-Maritimes notamment entre Cannes et Nice pour protester contre l’allongement des délais pour passer le permis de conduire.

L'opération escargot est partie vers 9 heures de Drap et bloque La Trinité. Un convoi a quitté Cannes, un autre de Nice. Les auto-écoles manifestent aujourd'hui pour réclamer deux inspecteurs de permis supplémentaires. Dans le département des Alpes-Maritimes, ils affirment que 3 000 candidats sont en attente de place à l'examen.

Une délégation sera reçue par le préfet dans l'après-midi.

"Quand on repasse aujourd'hui son permis dans le département, il faut attendre de quatre à six mois minimum (en plus des six mois de carence, ndlr). Les gens râlent auprès de nous, ils ne comprennent pas", a témoigné le syndicaliste, imputant ces retards aux "lenteurs administratives".
Les Alpes-Maritimes comptent actuellement quelque 200 auto-écoles.

Reportage COLLET Laurence, NEUQUELMAN Séverine et BRANCATO Nathalie :
Opération escargot auto-école
Intervenants : Laetitia Tarantola - Monitrice d'auto-école et Frédéric Clauzier - Syndicat CNPA.

Les manifestants dénoncent également l'augmentation de leurs tâches administratives relatives au permis. Le cortège est composé d'environ une centaine de véhicules et ce dirige à cette heure vers Nice.
Les deux convois doivent se rejoindre ce matin à cap 3000 afin de se rendre en préfecture.
Les 3 syndicats auto-école (CNPA, UNIDEC, UNIC) se sont mis ensemble afin d'organiser cette manifestation.

© Laurence Collet F3CA

© Laurence Collet F3CA

 

L'actu de votre région en vidéo

Grève praticiens hospitaliers

Anesthésistes-réanimateurs, gériatres, gynécologues, urgentistes, psychiatres. étaient appelés à une grève "massive" lundi, pour réclamer au gouvernement l'application de mesures afin de rendre plus attractif l'exercice de la médecine à l'hôpital, qui souffre d'une pénurie de praticiens.

P. Varnier, B. Loth et B. Prou

Lire l'article
Les praticiens hospitaliers en grève
les + lus
les + partagés