publicité

Refus de deux propositions d'emploi "raisonnables" = suppression du RSA pour Eric Ciotti

Eric Ciotti, président LR du conseil départemental des Alpes-maritimes est favorable à la suppression du RSA si le bénéficiaire refuse deux propositions d'emploi "raisonnables". Il estime également que les bénéficiaires du RSA devraient systématiquement être inscrits à Pôle Emploi:

  • Par Olivier Le Creurer
  • Publié le 08/02/2016 | 16:01, mis à jour le 09/02/2016 | 11:09
Eric Ciotti, président LR du conseil départemental des Alpes-maritimes veut supprimer le RSA aux personnes qui refuseraient deux propositions d'emploi "raisonnables". © MAXPPP

© MAXPPP Eric Ciotti, président LR du conseil départemental des Alpes-maritimes veut supprimer le RSA aux personnes qui refuseraient deux propositions d'emploi "raisonnables".

A l'avenir, Eric Ciotti estime également que les bénéficiaires du RSA devraient systématiquement être inscrits à Pôle Emploi: "L'Etat doit prendre ses responsabilités. Ce n'est pas le cas actuellement," explique-t-il. Sur le bénévolat imposé, le président du conseil départemental des Alpes-maritimes est d'accord sur le principe mais il se pose la question de la validité juridique d'une telle mesure: "Mais le conseil départemental du Haut-Rhin obtient satisfaction, nous suivrons", assure Eric Ciotti.

Bénévolat volontaire

Des personnalités de droite défendaient déjà dimanche la mesure votée par le département du Haut-Rhin, conditionnant le versement du RSA à 7 heures de bénévolat hebdomadaires, une idée déjà mise sur la table en 2011, mais dont les fondements juridiques et l'efficacité sont contestés. Présentée comme une première en France, la délibération votée vendredi par le conseil départemental du Haut-Rhin prévoit de "conditionner le versement du RSA à 7 heures de bénévolat au service d'associations, de collectivités locales, de maisons de retraite, d'établissements publics".

Parmi les ténors de droite, le président de la région Paca Christian Estrosi (Les Républicains) a ainsi jugé normal, dimanche sur France 3, de "rendre à la société" une partie de l'aide reçue, "tant que vous n'êtes pas réinséré dans l'emploi".

REPORTAGE : 
RSA

les + lus
les + partagés