publicité

Un nouveau repreneur pour l'aéroport de Nice est sur les rangs

La société d'investissement Ardian a annoncé être candidate à la privatisation des aéroports de Nice-Côte d'Azur de Lyon-Saint-Exupéry. Début janvier, Ardian avait annoncé avoir levé 2,65 milliards d'euros pour un fonds dédié aux infrastructures.

  • V.K avec AFP
  • Publié le
© ALERY HACHE / AFP

© ALERY HACHE / AFP

Un nouveau repreneur s'intéresse de près à la privatisation de l'aéroport Nice Côte d'Azur, annoncée par le gouvernement en septembre 2015. 
Ardian Infrastructure, qui investit dans les infrastructures depuis 2005, gère plus de 6 milliards d'euros d'actifs.
La société est déjà actionnaire de l'aéroport de Luton en Angleterre, et de la plateforme italienne de Turin-Milan-Naples. 

"Notre objectif sera non seulement le développement des aéroports, mais aussi de l'écosystème et du territoire dans lesquels ils s'inscrivent",


a affirmé Mathias Burghardt, membre du comité exécutif et responsable d'Ardian Infrastructure, cité dans un communiqué.

Nice est détenu à 60% par l'Etat

L'Etat détient 60% des sociétés gérant les aéroports de Nice et de Lyon, et le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, avait affirmé en septembre
que le gouvernement souhaitait vendre la totalité de ses parts. Les modalités de ces privatisations ne sont pas encore finalisées.

Aéroports de Paris s'intéresse aussi à Nice

D'autres groupes ont manifesté leur intérêt pour ces aéroports, notamment l'entreprise espagnole Ferrovial. De son côté, le gestionnaire des aéroports parisiens ADP a déjà fait savoir qu'il ne serait pas candidat pour Lyon. Il compte en revanche se pencher sur le dossier de Nice.
les + lus
les + partagés