publicité

Appel aux dons pour sauver les hippocampes et les réintroduire à Monaco

C'est une première mondiale. La fondation Prince Albert II veut sauver les hippocampes de leur disparition en les réintroduisant dans la réserve du Larvotto. 80.000 euros sont nécessaire pour permettre de sauver deux espèces. Un appel aux dons a été lancé sur le net.

  • Par Anne Le Hars
  • Publié le , mis à jour le
L’hippocampe se raréfie en Méditerranée, menacé par la pollution et la destruction de ses habitats naturels. © F3

© F3 L’hippocampe se raréfie en Méditerranée, menacé par la pollution et la destruction de ses habitats naturels.

A Monaco, la Fondation Prince Albert II a lancé un programme de réintroduction de l'hippocampe dans la Réserve Marine du Larvotto. Une première mondiale qui vise à renforcer une espèce vielle de plus de 40 millions d'années.
Bien que certianes espèces méditerranéennes soient protégées par la Convention de Berne de 1999, les hippocampes sont en danger. Le cheval de mer comme il est surnommé, se raréfie en Méditerranée, menacé par la pollution et la destruction de ses habitats naturels.

Reportage à Monaco de PEYRANO Bernard et SARA Jean-Marc :

Réintroduction des hippocampes à Monaco

C'est une première mondiale. La fondation Prince Albert II veut sauver les hippocampes de leur disparition en les réintroduisant dans la réserve du Larvotto. 80 000 euros sont nécessaire un appel aux dons a été lancé. ITW : Olivier Wenden Directeur Exécutif de la Fondation Prince Albert II et Michael Schingeur Technicien Aquariologiste Musée Océanographique de Monaco  -  Bernard Peyrano et Jean-Marc Sara

L'appel au dons pour permettre ce projet est en ligne à cette adresse : monacocrowdfunding.com/fr/hippocampesmonaco
Les dons peuvent aller de 15 € à 1.500 € avec pour les bienfaiteurs une récompense ! Comme pour ceux qui auront donné au moins 500 €, une dalle gravée à leur nom sur la première digue de la plage du Larvotto.

Partenariat avec l'Institut Paul-Ricard

C'est en partenariat avec l'Institut Paul-Ricard que la Fondation Prince Albert II a mené des études et lancé ce programme visant à réintroduire l'espèce hippocampus hippocampus sur les côtes monégasques.

Depuis 2006, des études très poussées sont menées sur le sujet. Les chercheurs veulent savoir pourquoi sa présence diminue et endiguer la baisse de la population marine.

L'appel aux dons pour financer ce projet :

 

Les hippocampes seront aussi dans Thalassa ce vendredi !

Ce vendredi 11 mars à 20h55, l'émission de France 3 consacrera à l'occasion de cette édition spéciale Languedoc-Roussilon, un reportage sur une plongée dans l'étang de Thau. Un lieu unique, puisqu'il habrite des hippocampes.

les + lus