publicité

L'ex président de l'université de Toulon: 3 ans de prison dont 18 ferme requis

3 ans de prison dont 18 ferme et 20 000 euros d'amende ont été requis ce matin à l'encontre de Laroussi Oueslati, ancien président de l'université de Toulon, qui comparaît depuis lundi devant le tribunal correctionnel de Marseille pour corruption, faux et détournement de fonds publics. 

  • Par Olivier Le Creurer
  • Publié le , mis à jour le
L'ancien président de l'université de Toulon, Laroussi Ouestlati, a été condamné mercredi à deux ans de prison dont un avec sursis pour corruption, détournement de fonds publics et faux pour avoir pris part à un trafic d'inscriptions d'étudiants chinois. © BERTRAND LANGLOIS / AFP

© BERTRAND LANGLOIS / AFP L'ancien président de l'université de Toulon, Laroussi Ouestlati, a été condamné mercredi à deux ans de prison dont un avec sursis pour corruption, détournement de fonds publics et faux pour avoir pris part à un trafic d'inscriptions d'étudiants chinois.

Maître de conférences, ingénieur en électro-automatique, Laroussi Oueslati doit répondre depuis lundi devant le tribunal correctionnel de Marseile de faits de  corruption, faux et détournement de fonds publics.

L''accusation la plus lourde qui pèse sur cet ancien haut fonctionnaire est d'avoir permis l'inscription en masse d'étudiants chinois en échange de bakchichs ou de relations intimes avec deux jeunes femmes, intermédiaires de cette "filière chinoise". Le délibéré sera rendu le 24 février.


les + lus