publicité

Mistral et Voltige: l'histoire de deux vautours réintroduits dans le Verdon

La LPO continue de réintroduire des vautours moines dans le Verdon. Mistral et Voltige, deux femelles vautour originaires d'Espagne, ont été relâchées le 21 janvier, équipées de GPS.  Elle s'acclimatent doucement à leur nouvelle vie libre, après deux ans passés en volière. 

  • V.K
  • Publié le
Relevés biométriques sur Mistral © Camille Tiphine © Camille Tiphine

© Camille Tiphine Relevés biométriques sur Mistral © Camille Tiphine

Originaires d’Estrémadure,  « Voltige » et « Mistral » ont passé près deux ans d’acclimatation en volière. La première sortie des oiseaux a été plutôt timide et aucun des deux n'a tenté de prendre son envol préférant passer une nouvelle nuit en volière.

MIstral vole vers l'Isère

Le 22 janvier, « Mistral » se lance enfin, mais ses congénères ne lui font guère de cadeau, la harcelant en vol, l’obligeant à perdre de l’altitude. Son premier vol est court mais sans doute intense pour elle. Elle passe une semaine dans une zone basse et encaissée où sa remontée semble difficile. Le 30 janvier, elle arrive finalement à remonter et part vers le nord-ouest se laissant porter par le vent  soufflant en rafales avoisinant les 70km/h. Ainsi « Mistral » visite le pays dignois, puis le Haut-Var et le Cheiron (Alpes Maritimes) avant de filer dans les Ecrins puis le Trièves (Isère).

Voltige reste dans le Verdon

« Voltige », retournée dans la volière, semblait souffrir d’une blessure superficielle à la patte gauche. Les soigneurs ont donc refermé  la volière. Rétablie, une seconde chance lui est offerte le 27 janvier mais un couple local de Vautour moine la repousse sans cesse dans la volière dès qu 'elle sort de quelques mètres. Elle fera finalement le grand saut le lendemain et reste toujours présente dans le Verdon malgré le fort mistral des derniers jours.

Revoir l'émission Chroniques du Sud consacrée au "Verdon, une vie rêvée" et à la réintroduction des Vautours
les + lus