Tir au plomb à l'école Ariane-Muriers de Nice : un adolescent de 13 ans interpellé

Un garçon âgé de 13 ans est soupçonné d'être l'auteur de tirs au plomb qui ont blessé deux fillettes, vendredi dernier, au sein de l'école maternelle Ariane-Muriers dans le quartier de l'Ariane à Nice. Il a été interpellé dimanche matin par la police.

  • AFP
  • Publié le
© @france3côtedazur

© @france3côtedazur

Le jeune garçon qui est domicilié dans le voisinage de l'école a été placé en garde à vue au commissariat Auvare à Nice. Le directeur départemental de la sécurité publique des Alpes-Maritimes, Marcel Authier, a indiqué qu'il s'agissait  "d'un garçon de 13 ans chez lequel un pistolet à plomb a été retrouvé et saisi ... l'enquête continue afin de déterminer s'il est bien l'auteur des tirs et, le cas échéant, quelles étaient ses motivations".

Les faits se sont produits vendredi lors de la pause de midi. Deux fillettes de 4 et 5 ans avaient été touchées par des tirs de plomb alors qu'elles étaient dans la cour de récréation de l'école maternelle Ariane-Muriers, dans le quartier de L'Ariane. L'une avait été atteinte au niveau du cuir chevelu, l'autre au niveau du dos. Une dizaine d'autres projectiles avaient été retrouvées dans la cour.

L'actu de votre région en vidéo

Grève praticiens hospitaliers

Anesthésistes-réanimateurs, gériatres, gynécologues, urgentistes, psychiatres. étaient appelés à une grève "massive" lundi, pour réclamer au gouvernement l'application de mesures afin de rendre plus attractif l'exercice de la médecine à l'hôpital, qui souffre d'une pénurie de praticiens.

P. Varnier, B. Loth et B. Prou

Lire l'article
Les praticiens hospitaliers en grève
les + lus
les + partagés