publicité

Un Anglais et son partenaire saoudien actionnaire majoritaire de l'OGC Nice à la fin de la saison

Lors d'une conférence de presse exceptionnelle, Jean-Pierre Rivère a annoncé une modification majeure dans l'actionnariat du club. Avec l'arrivée d'Edward Blackmore, un Anglais adossé à un partenaire saoudien.. Le président de l'OGC Nice était l'invité du 19/20 Côte d'Azur vendredi soir

  • Par Olivier Le Creurer
  • Publié le , mis à jour le
Edward Blackmore et Jean-Pierre Rivère. © L. Verdi

© L. Verdi Edward Blackmore et Jean-Pierre Rivère.

Le président de l'OGC Nice a expliqué qu'il avait rencontré plusieurs investisseurs potentiels. "Nous voulions trouver un investisseur qui partage la vision que nous avons de notre projet". Jean-Pierre Rivère a rencontré Edward Blackmore, un Anglais, avec un partenaire saoudien. Première étape aujourd’hui, ils deviennent actionnaires minoritaires à 49%. "La 2e étape qui devrait avoir lieu avant la fin juin les verrait devenir majoritaires".

Jean-Pierre Rivère conservera 20% du capital du club et eux 80%. "Je resterai président et Julien Fournier directeur." Un engagement pour plusieurs saisons selon le président du club. Ce nouveau partenaire ne devrait pas déverser des flots d’argent mais soutenir le projet.

Discrétion du partenaire saoudien

Impossible pour l'instant de connaître l'identité de l'investisseur saoudien tant qu'il ne sera pas devenu actionnaire majoritaire. "Notre partenaire saoudien est un prince, il nous a demandé à ne pas dévoiler son nom jusqu’à sa prise de majorité", explique Jean-Pierre Rivère. Juste saura-t-on qu'il possède une maison dans la région.


Le budget ? "Il augmentera petit à petit"

Edward Blackmore a confirmé les propos du président de l'OGC Nice. "La gestion du club et ses fondements sont inchangés. Nous sommes là pour soutenir le projet qui est mené ici". Le budget ? "Il augmentera petit à petit"." Nous ne serons pas dans la logique d’acheter des joueurs à 15 millions d'euros à expliquer Jean-Pierre Rivère. "A l’avenir, nous pourrons faire des choix sportifs. Garder par exemple un Amavi un an de plus ou faire venir d’autres Walter". Ou Hatem Ben Arfa ...

Montant de l'investissement: inconnu

Combien les deux hommes ont-ils investi ? Nous ne le saurons: " Le montant de la transaction. C'est du privé, on ne souhaite pas en parler." 

Les actionnaires minoritaires (49%) composés du quatuor Stellardo - Bessis - Governatori - Bacchialioni vont donc se séparer de leurs parts. Avant cette conférence de presse, Jean-Pierre Rivère avait expliqué ces changements aux salariés du club en présence du nouvel actionnaire.

les + lus
les + partagés
publicité
Vos JTLe 12/13Le 19/20
Les locales : Nice - Var
> l'OGCN sur Twitter
> Les tweets des joueurs