publicité
  1. home
  2. /
  3. Languedoc-Roussillon
  4. /
  5. culture
  6. /
  7. tauromachie
  8. /
  9. Signes du toro

La despedida de Paquito Leal

Les toreros, comme les cheminots, ont le droit de partir à la retraite à 55 ans. Paquito Leal, né en 1961 à Oran, a atteint l'âge. Ce jeudi 5 mai aux arènes d'Arles, le festival organisé en son honneur, fêtera beaucoup plus que la carrière d'un torero. Il célèbrera le parcours d'un homme exemplaire.

Mis à jour aujourd'hui à 01h05

¡ Fuerza Pana !

Rodolfo Rodríguez "El Pana" risque de finir ses jours tétraplégique. Dans les arènes de Lerdo (Durango, Mexique) un toro l'a envoyé valdinguer. Il est retombé sur la tête. Des vertèbres cervicales ont été fracturées. La lésion médullaire a été jugée gravissime
par le docteur Galván Zermeño.

Mis à jour le 03/05/2016

La peur est soluble dans le groupe

De gauche à droite : Michel, attentif; Philippe, tendant son micro ; Zocato, buvant les paroles ; Fred, l'oeil rivé à la caméra. Et de dos, Adalberto qui parle de la chimie de la peur. Retrouvez-les ce soir dans Au large, passent les baleines, un documentaire consacré aux tauromachies des Açores.

Mis à jour le 02/05/2016

En mai, choisis la corrida qui te plaît

En attendant Alès (7 / 8 mai), Nîmes (13 / 16 mai) et Vic (14 / 16 mai), le long week-end/pont qui commence propose cinq rendez-vous. Du seul contre 6, à la tienta publique en passant par le festival taurin et la novillada sans chevaux, toute la panoplie taurine se déploie dans le sud taurin..

Mis à jour le 29/04/2016

Il y a 59 ans, il sautait en piste

28 avril 1957, Madrid. Une corrida d'Escudero Calvo. Pablo Lozano confirme l'alternative de Juan Antonio Romero. Temoin : Antonio del Olivar. Le cinquième toro vient d'entrer en piste. Un espontáneo saute en piste : c'est Manuel Benítez qui fait irruption dans l'histoire de la tauromachie.

Mis à jour le 28/04/2016

30 avril, Palavas : 3 fois 2 font 6

Juan Bautista n'a pas toréé la feria d'Arles pour cause de "double-casquette". Il a estimé qu'il ne pouvait pas se programmer lui-même pour sa première feria comme empresa d'Arles. Sa saison ne commence que ce samedi à Palavas, mais par un coup d'éclat. 6 toros de Margé pour lui seul!

Mis à jour le 26/04/2016

Signes du toro chez Antonio Bañuelos

Dernier jour de tournage de cette session : les toros d'Antonio Bañuelos dans la région de Burgos. A Gamarde comme à Eauze, ils seront estoqués par Thomas Dufau.

Mis à jour le 25/04/2016

Signes du toro à Alcalá de Henares

Il a plu à verse à Brihuega, mais la corrida a commencé, même si elle a dû être suspendue après la lidia du troisième toro (deux oreilles pour Cayetano). Il a fait beau à Alcalá, mais la corrida "cervantesque" a été annulée, soi-disant à cause du mauvais temps.

Publié le 24/04/2016

Signes du toro chez Baltasar Ibán

Didier, Philippe, Michel et Zocato sont sur la route. Enfin, la route… Surtout les chemins pleins d'ornières qui filent entre des clôtures de fer barbelé, de rails d'autoroute récupérés, de traverses de chemin de fer. Tout est bon pour délimiter les enclos des toros.

Mis à jour le 23/04/2016

Signes du toro chez Aurelio Hernando

Soto del Real est à Madrid ce que Fleury Mérogis est à Paris : ces villes aimeraient bien qu'on parle d'elle autrement que pour leur prison. À Soto, il n'y a pas que des taulards. Il y a aussi des toros de Veragua, parmi les derniers qui restent en Espagne. C'est Aurelio Hernando qui les élève.

Publié le 22/04/2016