publicité
  1. home
  2. /
  3. Bretagne
  4. /
  5. économie
  6. /
  7. entreprises
  8. /
  9. groupe Doux

Arnaud Marion, celui qui a remis Doux sur pied

A la tête du volailler Doux depuis octobre 2012, Arnaud Marion accueillait ce lundi le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, à Châteaulin. Cette visite rime avec reconnaissance pour l'homme qui a su faire repartir l'entreprise et dont Le Figaro dresse le portrait. 

Mis à jour le 01/06/2015

Entente sur les prix : le groupe Doux échappe aux sanctions

Attendu cette semaine, le rapport de l'Autorité de la Concurrence sur une entente sur les prix de toute la filière avicole a été dévoilé ce mercredi. Ce ne sont plus 35, mais 21 industriels qui seront sanctionnés et en Bretagne, le groupe Doux a été écarté de cette liste.

Mis à jour le 07/05/2015

Le volailler Doux emprunte 5 millions d'euros pour financer sa croissance

Le groupe breton Doux (2.200 employés, 5.000 indirects), spécialiste du poulet destiné à l'exportation, a annoncé lundi un financement de 5 millions d'euros par la Banque publique d'investissement (BPI) destiné à soutenir son plan de modernisation des unités en France.

Mis à jour le 30/07/2015

Emmanuel Macron rencontrera les salariés de Doux et Gad ce vendredi 23 janvier

Emmanuel Macron effectuera une visite dans le Finistère ce vendredi après-midi. Le ministre doit aller à la rencontre des salariés de Doux à Châteaulin, puis des anciens de Gad, à Lampaul-Guimiliau. Il a d'ores et déjà fait savoir qu'il ne ferait aucune déclaration. 

Mis à jour le 22/01/2015

Le volailler Doux, redevenu bénéficiaire, va se remettre à embaucher

Le volailler Doux, en grave difficulté il y a deux ans, est redevenu bénéficiaire et va même se remettre à embaucher en 2015, a annoncé Arnaud Marion, président du directoire du groupe sur France Info.

Mis à jour le 15/01/2015

Le groupe Doux "n'est pas à vendre"

La direction du groupe Doux a fait une mise au point suite aux états dans la presse de rumeurs de rachats par différents groupes agro-alimentaires Brésiliens. Des propositions ont été faites pour restructurer la filière export

Mis à jour le 24/06/2014

Le groupe Doux va-t-il être racheté?

Le groupe Doux, détenu à 52% par le fond d'investissement Didier Calmels, pourrait être racheté par le leader du secteur, JBS. Mais l'on parle également se son concurrent Brésilien, Brasil Foods, ou d'un consortium avec Tilly-Sabco. Un CCE se tient se mardi.

Mis à jour le 24/06/2014

De la crise à la renaissance: la chronologie de la mue du groupe Doux

Opération de lifting ou coup du sort? Charles Doux n'a jamais voulu lâcher les rênes de son groupe et les tentatives de sauvetage ont échoué. Restait la liquidation judiciaire et la fermeture des sites du pôle frais. Aujourd'hui, après la casse,  l'activité du poulet export a repris et est rentable.

Publié le 24/06/2014

Grand Format : que sont devenus les salariés de Doux?

Ils sont les premiers à avoir subi violemment la crise de l'agro-alimentaire en Bretagne... A la Vraie Croix, Pleucadeuc, Serrant, beaucoup ont perdu leur travail il y a 18 mois.
Que sont-ils devenus ? Comment s'en sont-ils sortis ? 

Mis à jour le 11/01/2014

Doux: accord conclu avec Calmels et Al-Munajem et fin du redressement judiciaire

Un temps retardé, l'entrée au capital de Doux du saoudien Al-Munajem a été signée. La famille Doux devient minoritaire avec 20% des actions. C'est ce mardi que le groupe Doux présente son plan de continuation pour en terminer avec le redressement judiciaire.

Mis à jour le 25/11/2013
suivez-nous
publicité