Boris Boillon, le Pontissalien, ne devrait plus être ambassadeur de France à Tunis

Il avait fait beaucoup parler de lui le jeune Pontissalien, brillant et nommé ambassadeur de France en Tunisie. Le nom de son remplaçant à Tunis devrait être connu aujourd'hui, selon la presse.

  • Par Catherine Eme-Ziri
  • Publié le , mis à jour le
Crédit : France 24

Crédit : France 24

Boris Boillon est né en 1969 à Pontarlier. Après de brillantes études entre autres à Sciences Politiques, il devient diplomate puis conseiller de Nicolas Sarkozy, alors président de la République.
Alors que les relations se sont tendues entre la France et la Tunise au moment de la "Révolution de jasmin", il est nommé ambassadeur de France dans ce pays pour apaiser la situation. Mais il accumule les faux pas en étant méprisant avec des journalistes tunisiens ou encore en posant en slip de bains.
Le journal du dimanche a été le premier à annoncer son éviction. Selon le Nouvel Observateur, "il devrait être en train de faire ses valises" et Rue89 affirme que "François Hollande dit "Dégage" au Sarkoboy".

Pendant ce temps, Atlasinfo présente déjà son successeur.
  • Nicolas Sarkozy dans l'Eurométropole lundi 3 et mardi 4 octobre

    Le candidat à la primaire de la droite et du centre donnera un meeting à Reichstett lundi soir et doit enchaîner une série de rencontres avec des acteurs économiques mardi. Une séance de dédicaces de son livre Tout pour la France est prévue mardi après-midi à la librairie Kléber. 

    Mis à jour le 27/09/2016
  • La région Auvergne-Rhône-Alpes lève le voile sur son nouveau logo

    Un rond bleu et un grand A stylisé, signe à la fois les montagnes, les volcans et le Rhône. Voilà le nouveau logo de la grande région Auvergne-Rhône-Alpes. Plutôt sobre avec ses deux couleurs il remplacera progressivement les anciennes signalisations.

    Mis à jour le 27/09/2016
  • Manuel Valls en Bretagne vendredi et samedi

    Le Premier ministre Manuel Valls se rendra en Bretagne vendredi et samedi pour une visite centrée sur la mer et l'économie régionale (construction navale, pêche, éolien...), a confirmé Matignon mardi.

    Mis à jour le 27/09/2016
les + lus
les + partagés