Le détenu évadé en octobre près de Besançon retrouvé en Espagne

Le détenu qui avait faussé compagnie à ses surveillants lors d'une sortie VTT près de Besançon a été retrouvé le mois dernier en Espagne. Il purge actuellement une peine de prison en Belgique, son pays d'origine, où il avait été condamné pour escroquerie avant son arrestation en France.

  • Pascal Schnaebele et Claire Schaffner
  • Publié le , mis à jour le
© Google Maps

© Google Maps

Son évasion avait défrayé la chronique. Le 7 octobre 2015, un détenu qui purgeait une peine pour trafic de drogue avait faussé compagnie à ses surveillants lors d'une sortie VTT à Avanne-Aveney près de Besançon. Un mandat d'arrêt international avait été lancé par le parquet de Besançon contre Charles Klink, 52 ans, de nationalité belge, condamné pour avoir transporté onze kilos de cannabis.

Le fuyard a été retrouvé et arrêté le 12 novembre dernier à Alicante au sud-est de l'Espagne où il résidait. Le parquet bisontin a immédiatement demandé sa remise aux autorités françaises. Mais la Belgique était elle aussi à la recherche de l'homme : il avait été condamné dans son pays d'origine pour escroquerie à la TVA dans une affaire de trafic de voitures de luxe. La police espagnole a décidé de remettre le détenu aux autorités belges. Il purge actuellement une peine de 40 mois de prison.

Reste à savoir  dans quel pays il terminera sa peine de 9 mois pour trafic de drogue commencée à Besançon et quand il pourra être jugé pour son évasion.

L'actu de votre région en vidéo

Une comptable de la chambre des métiers de Haute-Saône soupçonnée de détournement de fonds

La femme aurait détourné plus de 600.000 euros. Une affaire qui sème la zizanie entre la chambre régionale et celle départementale. Avec Paul Grosjean, Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l'Artisanat de Franche-Comté - Bernard Dohm, Président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Haute-Saône. Reportage L.Ducrozet et D.Colle.

Lire l'article
Haute-Saône : la comptable de la chambre des métiers aurait détourné plus de 600.000 euros
les + lus
les + partagés