publicité

Doubs : Le crash d'un hélicoptère fait 5 morts dans le pays de Montbéliard

Le crash s'est produit à 9h32 dans une zone habitée à Bart (25). L'appareil avait décollé ce matin de Suisse. 7 personnes étaient à bord.

  • Sophie Courageot avec Pascal Sulocha et les équipes de reportage de France 3 Franche-Comté
  • Publié le , mis à jour le
Sur les lieux du crash à Bart, la carcasse de l'hélicoptère suisse © @Prefet25

© @Prefet25 Sur les lieux du crash à Bart, la carcasse de l'hélicoptère suisse


Crash de Bart : le point sur l'accident

Reportage : les équipes de France 3 Franche-Comté avec Jackie Leroux-Heurtaud, sous-préfet de Montbéliard - Lionel Pascal, vice-procureur de Montbéliard - Yves Le Goff, délégué départemental à la Direction de la sécurité civile Nord-Est



9h32 - L'hélicoptère s'écrase sur les dépendances d'une maison

L'aéronef s'est disloqué 5 rue de Chataillon à Bart (Doubs). Il est tombé dans le jardin d’une maison sur une dépendance qui servait de bûcher.

A 9h29, le pilote a "indiqué à la tour de contrôle qu'il attendait une ouverture de la couverture nuageuse pour effectuer son atterrisage", selon le récit du vice-procureur.

A 9h30, la balise de détresse de l'appareil s'est déclenchée, et l'hélicoptère est tombé dans le jardin. La famille prenait son petit déjeuner.



vue satellite de la rue de Chataillon © google

© google vue satellite de la rue de Chataillon



Un terrible bilan humain 


L'appareil transportait sept personnes dont le pilote, 6 hommes et 1 femme, âgées de 45 à 63 ans toutes de nationalité suisse.

Le groupe, des dirigeants de la Fédération vaudoise des entrepreneurs (FVE) se rendait à Sochaux, invité par la Fédération départementale du BTP.  

Selon la RTS, les six passagers étaient membres de la Fédération vaudoise des entrepreneurs. Selon le communiqué de la fédération, il s'agissait de quatre membres du comité directeur, du directeur de la fédération et de son assistante. 

A 18h30, le bilan de la Préfecture fait état de

  • cinq personnes décédées
  • une personne polytraumatisée transportée sur le centre hospitalier universitaire de Besançon
  • une personne gravement blessée transportée en Suisse par l’hélicoptère de la REGA
  • Le pronostic vital de deux survivants est engagé selon les autorités judiciaires.

Les premiers témoins racontent


Loïc Schmidt, 29 ans a assisté au crash.

L'appareil s'est crashé dans un poulailler qui me sert de bûcher, où je stocke mon bois. Et la pale l'hélicoptère est allée s'écraser contre une petite dépendance qui est séparée de la maison par une véranda", a-t-il ajouté.

J'ai appelé les pompiers et je suis allé voir. Il y avait au moins deux personnes qui criaient +Au secours, à l'aide, aidez -moi!+. Elles étaient coincées par l'appareil."



Dans son jardin ce matin, Gérard Villeger raconte lui avoir vu l'appareil tournoyer, pétarader puis perdre de l'altitude. Il y a eu ensuite deux gros boums. Tout est allé très vite. 




L'appareil un EC 130 avait décollé de Suisse à 8h49


L'hélicoptère qui s'est écrasé était récent et le pilote expérimenté, a indiqué Patrick de Preux, dirigeant responsable de Heli-Lausanne à la RTS

L'hélicoptère date de 2006. Il avait 1200 à 1300 heures de vol, a précisé Patrick de Preux. Selon lui, le pilote était expérimenté avec environ 500 heures de vol à son actif.

L'appareil avait été loué. Le pilote était privé et n'appartenait pas à la société Heli-Lausanne.

L'appareil devait se poser sur l'aérodrome de Courcelles-les-Montbéliard tout proche du lieu de l'accident. 


Eurocopter EC 130 : C'est un appareil de ce type qui s'est écrasé aujourd'hui à Bart (25) © Johann Lafer

© Johann Lafer Eurocopter EC 130 : C'est un appareil de ce type qui s'est écrasé aujourd'hui à Bart (25)



Secours et enquêteurs sur place 


Le plan SATER (sauvetage aéro-terrestre) a été déclenché aussitôt après le crash. D'où un important dispositif.
  • 4 quatre SMUR  ( Besançon, Montbéliard, Belfort, Mulhouse)
  • 2 hélicoptères : Dragon 25 hélicoptère de la sécurité civile  et REGA (hélicoptère suisse) soit 15 personnes
  • 56 pompiers
  • 19 gendarmes
Les techniciens d'investigation criminelle sont arrivés pour identifier les victimes. 

Une zone d’environ 10 m² sur la zone du crash a été polluée par l’écoulement d'environ 500 litres de kérozène. Des mesures de dépollution sont en cours d’évaluation.


Revoir notre édition spéciale du 19/20


 





  
les + lus
les + partagés