publicité
bandean_pcpl_bleu_2.jpg

Ronchamp, une colline habitée

La colline de Ronchamp poursuit son destin hors du commun. Lieu de pèlerinage catholique depuis le Moyen-âge mais aussi terre de conflits, le site est aussi connu dans le monde entier pour sa chapelle Notre Dame du Haut dessinée par Le Corbusier dans les années 50.

  • Par Pascal Sulocha
  • Publié le 25/02/2013 | 16:14 , mis à jour le 27/10/2014 | 16:19
© Michel Denancé
© Michel Denancé
Chaque année, 80 000 visiteurs viennent sur cette colline admirer le chef d’oeuvre du maître de l’architecture moderne. Le Corbusier a voulu créer un «lieu de silence, de prière, de paix, et de joie intérieure» et c’est justement pour renforcer la spiritualité du lieu que les enfants de ceux qui avaient passé commande à Le Corbusier demande en 2006 à Renzo Piano de concevoir un nouvel accueil pour les visiteurs nommé Porterie et un monastère pour des soeurs clarisses.
Voir la vidéo
Ronchamp, une colline habitée - bande annonce
Dès le départ, l’intégration dans le paysage est la clé de la réussite de ce projet, c’est pourquoi Renzo Piano s’associe à son ami l’architecte paysagiste Michel Corajoud.

Pendant cinq ans, Isabelle Brunnarius et Laurent Brocard ont suivi l’équipe d’architectes et l’évolution du projet. Ce film livre un éclairage sur les intentions des maîtres d’ouvrages et sur les méthodes de travail de Renzo Piano.

En Novembre 2012, ce projet reçoit le prix spécial du jury du Moniteur. En trente ans, seules la pyramide du Louvre d’Ieoh Ming Pei et la bibliothèque François Mitterrand de Dominique Perrault à Paris ont reçu ce prix spécial.

© Michel Denancé
© Michel Denancé

 

publicité

vos émissions