publicité

Les agriculteurs de Haute-Saône déversent leur colère devant plusieurs supermarchés

Hier soir, une vingtaine de supermarchés du département ont reçu la visite des agriculteurs. Fumiers, déchets ont été déversés. 

  • Par Sophie Courageot
  • Publié le
Action de nuit des agriculteurs devant plusieurs supermarchés de Haute-Saône © France 3 Franche-Comté : Frédéric Buridant

© France 3 Franche-Comté : Frédéric Buridant Action de nuit des agriculteurs devant plusieurs supermarchés de Haute-Saône



Vesoul, Gray, Rioz, Lure, Luxeuil-les-Bains, Port-sur-Saône, Navenne, Pusey. A l'appel de la FDSEA et de la Fédération des Producteurs Laitiers, le cortège d'agriculteurs a sillonné les supermarchés de Haute-Saône. A l'aide de 130 bennes tracteurs, quelques 300 agriculteurs, selon les organisateurs, ont commencé à déverser dès 20h30 gravats, fumier et terre devant les entrées et les quais de déchargement de marchandises de 21 supermarchés répartis sur 11 sites du département, en présence de la gendarmerie et de la police. Aucun incident n'est à déplorer.

Trois enseignes étaient dans leur collimateur

  • Colruyt qui selon les agricultueurs achète du lait allemand et qui vient de rompre son approvisionnement de porc comtois provenant de la coopérative Franche-Comté Elevage.
  • Lidl distribuant des produits laitiers allemands et qui a décidé de rompre son approvisionnement en provenance de l’entreprise Milleret.
  • Aldi distribuant de nombreux produits allemands.
  • Les enseignes Viande Est à Gray et Côté Viande à Pusey qui approvisionnent leurs rayons de manière conséquente en viande étrangère notamment irlandaise.
Les agriculteurs dénoncent la pression sur les prix, le déréférencement d’entreprises régionales comme Milleret ou Franche-Comté Elevage, l’approvisionnement en produits étrangers au coeur d’un département d’élevage comme la Haute-Saône. 

On dénonce ce que les grands groupes font subir aux paysans: une pression des prix et des charges extrêmement importante et un coût de production trop important par rapport à nos revenus"

a indiqué Sylvain Crucerey, président de la FDSEA 70 .

Il y a une semaine, les agriculteurs hauts-saônois avaient bloqué la RN19 au niveau de Vesoul. En marge de leur action, ils avaient installé un barrage filtrant et distribué de tracts à la population.

L'action devant les supermarchés s'est terminée vers 23 heures.




 

les + lus
les + partagés