publicité

Jean-Paul Roland : "On espérait encore revoir David Bowie sur scène"

Jean-Paul Roland, direct des Eurockéennes de Belfort savait le chanteur malade. Mais la sortie de son album la semaine dernière avait ravivé l'espoir. Et les souvenirs de son concert il y a 20 ans à Belfort. Son interview dans le 19/20.

  • Par Sophie Courageot
  • Publié le , mis à jour le
Jean-Paul Roland, patron des Eurockéennes de Belfort © France 3 Franche-Comté : Denis Colle

© France 3 Franche-Comté : Denis Colle Jean-Paul Roland, patron des Eurockéennes de Belfort

Juillet 1996, un concert mémorable

Cette édition fut dantesque. Parce que Bowie était là. Son unique passage aux Eurockéennes. Une édition diluvienne tout le weekend. Le concert du chanteur anglais avait failli être annulé. Dans son costume bleu scintillant, Jean-Paul Roland se souvient d'un concert mémorable. En 1996, Bowie  pendant quelques mois n'était pas à la mode. 

Bowie avait dormi dans un hôtel à Belfort. Il avait quitté la grande scène du Malsaucy en peignoir à bord d'un bus de la CTRB, la compagnie des transports belfortains

raconte Jean-Paul Roland.  


Jean-Paul Roland : David Bowie, un concert inoubliable

Le directeur des Eurockéennes évoque le concert de David Bowie aux Eurockéennes 1996. Interview : Emmanuel Rivallain, Denis Colle.  -   - 

Jean-Paul Roland : David Bowie, une fierté de l'avoir fait venir aux Eurockéennes

Le directeur des Eurockéennes évoque le concert de David Bowie aux Eurockéennes 1996. Interview : Emmanuel Rivallain, Denis Colle.  -   - 


Bowie, un souvenir inoubliable aux Eurockéennes

David Bowie était venu aux Eurockéennes en 1996. Une année marquée par des conditions climatiques particulières. Interview : Jean-Paul Roland, directeur des Eurockéennes. Un reportage d'Emmnanuel Rivallain et Denis Colle.  -   - 


On aura aimé le revoir sur scène

David Bowie, jusqu'au bout, aura été inventif et décidé à surprendre avec son dernier album, "Blackstar", mêlant rock sombre et expérimentations jazz. L'album est paru vendredi, seulement deux jours avant sa mort le jour même de ses 69 ans. Un album pour lequel il n'a accordé aucune interview, illustré sur sa pochette d'une simple étoile noire sur fond blanc et accompagné d'un livret aux allures de faire-part, avec les textes écrits en noir brillant sur fond noir.

david bowie blackstar


les + lus
les + partagés