publicité

Village Center Parcs de Poligny : le projet est retardé d'un an

Selon le groupe Pierre et Vacances et Center Parcs, il faut des études complémentaires. Dans l'attente,  il reporte sa décision d'ouverture. Le report concerne à la fois le projet de Poligny, dans le Jura, et celui du Rousset, en Saône-et-Loire.

  • Par Raoul Advocat
  • Publié le , mis à jour le
Le projet d'un village de tourisme  "Center Parcs", dans le Jura, est prévu à l'horizon 2018 © maxppp

© maxppp Le projet d'un village de tourisme "Center Parcs", dans le Jura, est prévu à l'horizon 2018

La direction du groupe Pierre et Vacances et Center Parcs avait annoncé une décision imminente. Ce mercredi matin, on devait enfin savoir. Oui ou non à la création d'un village de vacances à Poligny, dans le Jura, en 2018  ? Oui ou non à celle d'un autre village, au Rousset, en Saône-et-Loire ?

La réponse est tombée. Ou plutôt, elle est reportée. Le groupe Pierre et Vacances annonce des études complémentaires. Une annonce qui laisse perplexe, car les études complémentaires semblent porter sur l'ensemble du projet. Plus précisément, sur les aspects qui ont été les plus critiqués par les  opposants au projet : les routes d'accès, la préservation des ressources en eau, les réseaux et enfin les retombées sur le tourisme local. 


Un report et des interrogations

Dans le même temps, la direction du groupe demande à la région Bourgogne Franche-Comté de confirmer son attachement au projet. Or, le soutien a déjà été apporté auparavant par les assemblées des anciennes régions Bourgogne et Franche-Comté.

Comment interpréter ce report de décision ? Volonté de faire monter la pression pour obtenir plus d'aides publiques ? Hésitation à ouvrir deux villages vacances, à seulement 150 kilomètres de distance l'un de l'autre ?

De son côté, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté confirme son soutien aux deux projets, à condition que les promoteurs du projet s'engagent sur le plan environnemental.

Depuis l'annonce du projet dans le Jura, des habitants avaient manifesté leur opposition. Ils s'étaient regroupés dans une association baptisée "Le pic noir".  Atteinte à l'environnement, démesure du projet, dépenses  publiques, et peu d'emplois créés : c'était la liste des reproches formulés contre le projet.

Avec ces études complémentaires, le Center parcs de Poligny n'ouvrirait pas avant 2019.

Les réactions dans le Jura, ce mercredi matin :

Center Parcs de Poligny : les réactions

Le projet d'un Center Parcs à Poligny, dans le Jura, doit passer par une nouvelle phase d'études. Les réactions après l'annonce de ce report de la décision de construction du village de vacances. Reportage : Viviane Dauphoud-Eddos et Laurent Brocard.  -   - 



Report décision Center Parcs Poligny

La décision de construire ou pas un village de vacances Center Parcs dans le Jura est reporté d''au moins un an. Interview de Jean-Michel Klotz, directeur général adjoint du groupe Pierre &Vacances.  -   - 




EEVL : "à quand l'abandon définitif de ces projets insensés ?"

Dans un communiqué de presse, EEVL (Europe Ecologie-Les Verts) demande "l’abandon définitif de ces projets insensés."

EEVL précise : "Pierre et Vacances vient d’annoncer qu’il repoussait sa décision de s’installer ou pas à Poligny et au Rousset. Les arguments de ce report, problématique eau et assainissement avec les risques sur le milieu naturel ont été dénoncés avant et pendant le débat public par les militants EELV et des mouvements citoyens. Mais au-delà de l’aspect environnemental, c’est bien le modèle économique qui pose problème. Pas de Center Parcs sans argent public (...) Les incertitudes et les hésitations nous donnent raison : le modèle économique n'est pas fiable et la pérennité du projet n'est donc pas garantie".

  • Le comité départemental du tourisme du Jura rejette le projet de restructuration

    Le projet était sans doute trop brutal. Hier soir, lors de l'assemblée générale, une majorité des membres du comité départemental du tourisme du Jura ont voté contre le projet de restructuration qui prévoyait la suppression de près d'un poste sur deux.

    Mis à jour le 18/05/2016
  • Un hôtel 4 étoiles à Malbuisson ?

    C'est le projet de la famille Chauvin. Cette même famille tient depuis des années l'hôtel du Lac, l'hôtel Beau Site et l'hôtel de la Poste à Malbuisson. Elle va proposer dès juillet 2017 un hôtel Spa "Les Rives Sauvages". Du haut de gamme pour une clientèle familiale.

    Mis à jour le 13/05/2016
  • Au lac Saint-Point, les touristes trinquent au beau temps après la neige

    Alors qu'il neigeait le week-end dernier, le Haut-Doubs se pare de ses beaux atours printaniers en ce week-end de l'Ascension. Et les touristes, notamment les voisins suisses, sont bien décidés à en profiter, notamment à Malbuisson, autour du lac Saint-Point.

    Mis à jour le 09/05/2016
les + lus
les + partagés