publicité

Quand les nouvelles technologies s'invitent au sports d'hiver

Vous connaissez les sites internet et les applications des stations de ski mais connaissez-vous le bonnet bluetooth et le masque de ski qui propose de la réalité augmentée ?

  • Par Pascal Sulocha
  • Publié le , mis à jour le
La fonction jeu du masque de réalité augmentée RideOn © RideOn

© RideOn La fonction jeu du masque de réalité augmentée RideOn

Les sites internet

Depuis quelques années, toutes les stations de ski ont leur site internet.
On y trouve des informations pratiques comme les activités proposées par la station, les tarifs et les plans des pistes. Mais surtout, on peut suivre les conditions d’enneigement de chaque station et la liste des pistes ouvertes.
Certaines stations ont même installé des webcams pour vous permettre de mieux apprécier les conditions météo. C’est le cas de la station des Rousses par exemple.

Les applications mobiles

Tous les sites web ne fonctionnent pas sur nos téléphones portables c’est pour cela que de nombreuses stations proposent leur application mobile. La station de Métabief par exemple, propose une application qui résume les informations principales dont vous pourriez avoir besoin sur place comme la météo, le plan des pistes, mais aussi un accès direct aux forfaits en ligne.
l'application mobile de la station de Métabief est gratuite sur iOS et Android © Métabief

© Métabief l'application mobile de la station de Métabief est gratuite sur iOS et Android


Certaines applications vous proposent de suivre vos exploits sur les pistes en mémorisant vos trajets, votre altitude, votre vitesse et la distance que vous avez parcouru.
C'est le cas de Ski Tracks qui coûte moins d'un euro et fonctionne sans 3G.
Si vous skiez à l'étranger, n'oubliez pas de désactiver la connexion aux données de votre mobile !

Les forfaits en ligne

Certaines stations vous proposent d'acheter votre forfait par internet pour éviter les files d’attente aux caisses. Vous faites la queue la première fois pour acheter votre carte et vous la rechargez ensuite sur internet. Cela vous permet de skier dès votre arrivée au pied des pistes.

Les gadgets connectés

Un constructeur français vient de sortir un bonnet pour écouter de la musique. Il intègre des écouteurs bluetooth. Et vous n’avez pas besoin de faire du ski pour l’utiliser. Comptez 30€ environ.
Music Beany, le bonnet connecté pour écouter de la musique © archos

© archos Music Beany, le bonnet connecté pour écouter de la musique


Plus étonnant, une startup a développé des gants qui vous permettent de contrôler votre smartphone sans le sortir de votre poche. Ils fonctionnent aussi en bluetooth. Et vous pouvez le programmer pour gérer votre playlist musicale ou prendre une photo par exemple.
Les GoGlove sont vendus avec une télécommande et coûtent quand même 129€.
Les GoGlove, des gants bluetooth pour contrôler votre téléphone portable © GoGlove

© GoGlove Les GoGlove, des gants bluetooth pour contrôler votre téléphone portable


Un masque de réalité augmentée pour faire du ski​

C’est un de ces projet de financement participatif qui vous laisse apercevoir le futur.
Ce masque de ski utilise la réalité augmentée, c’est à dire qu’il est transparent, pour vous permettre de voir la réalité (la piste de ski), mais il affiche des informations par dessus, en transparence, comme un casque de pilote de chasse ! Et dans les vidéos de démonstration, les possibilités sont nombreuses. Il affiche la météo, l’altitude, le vent…
Mais il peut aussi vous guider sur les pistes en affichant des flèches au sol.
La réalité augmentée aux sports d'hiver

Un aperçu des possibilités du RideOn  -   - 


Redescendons sur terre, il faut une connexion 3G pour l’utiliser correctement et il coûte la bagatelle de 629$ en pré-commande !

Le ski connecté était le thème de la chronique connectée du jeudi 4 février 2016.
Retrouvez cette chronique un jeudi sur deux dans Bourgogne Franche-Comté Matin à partir de 9h50 sur France 3 Franche-Comté et France 3 Bourgogne.
Rendez-vous après les vacances le 3 mars 2016 pour la prochaine chronique connectée.

les + lus
les + partagés