Belfort : le lycée Follereau évacué, suite à une alerte à la bombe

Une alerte à la bombe ce matin dans ce lycée de Belfort a provoqué son évacuation. Une équipe de démineurs de Colmar est intervenue sur les lieux. Les élèves ont été confinés dans un lieu sécurisé. Les fouilles n'ont rien donné.

  • Par Catherine Eme-Ziri
  • Publié le , mis à jour le
Le lycée Follereau, Belfort

Le lycée Follereau, Belfort

C'est peu avant 9 heures ce matin qu'un appel téléphonique a été reçu au lycée informant qu'un engin explosif se trouvait à l'intérieur du bâtiment.
Le lycée a été évacué par mesure de sécurité. Les élèves ont été réunis en lieu sécurisé a indiqué la préfecteure du Territoire de Belfort.
Une équipe de démineurs de Colmar a été dépêchée sur place. Au total, une cinquantaine de personnes a été mobilisée. 16 bâtiments ont été fouillés sur une superficie de 10 hectares.
La préfecture du Territoire de Belfort a mis à la disposition du public un numéro de téléphone : 03-84-57-16-26.
En fin de semaine dernière, le collège de Montreux-Château avait connu, lui aussi, une alerte à la bombe. Et a subi une nouvelle alerte en début d'après-midi. Les recherches d'un engin explosif n'ont rien donné, là non plus.

Finalement, peu avant 16 heures, l'alerte a été levée au lycée. Les recherches n'ont rien donné.
Ironie de l'histoire : un exercice de confinement et d'évacuation, donc le même scénario, était prévu au lycée Follereau, jeudi.
Un jeune homme arrêté à Dijon pourrait être en lien avec cette affaire, selon nos informations. Voir plus loin.


Alerte à la bombe au lycée Follereau à Belfort

Reportage de Stéphanie Bourgeot, David Martin, Rémy Bolard et Xavier Brand Avec en interview : Pascal Joly, Préfet du Territoire de Belfort  -   - 



Voir le dernier communiqué de la préfecteure du Territoire de Belfort.

Voici le communiqué de la préfecture du Territoire de Belfort publié peu après 10 heures :

"Un appel téléphonique malveillant a été reçu, ce matin, par le lycée Follereau à Belfort.
La police s’est rendue immédiatement sur place et procède à la sécurisation du site. Les élèves ont été évacués dans un lieu vérifié et sécurisé du lycée. La police contrôle l’ensemble du bâtiment et l’extérieur du lycée, et le service de déminage devrait intervenir très rapidement.
Les élèves qui le peuvent rentreront chez eux. Pour les autres, un service de restauration sera assuré.
"

Nouvelle alerte en début d'après-midi

On l'a appris par la Préfecture. Vers 14 heures, un nouvel appel est arrivé au collège de Montreux-le-Chateau. Comme la semaine dernière. 350 élèves sont évacués. 
Voici le communiqué de la préfecture du Territoire de Belfort :

"Deux appels téléphoniques malveillants ont été reçus, cet après-midi, par le collège Camille Claudel à Montreux-Château.
La Gendarmerie nationale s’est rendue immédiatement sur place et procède à la sécurisation du site. Les élèves ont été évacués vers un lieu sécurisé.
Les gendarmes procèdent à la vérification et à la fouille du collège. Le service de déminage est sur"place.
Pour répondre à toute demande, une cellule d’information du public est ouverte à la préfecture au numéro suivant : 03-84-57-16-26
."

A noter : arrestation à Dijon


Un jeune homme, âgé de 18 ans, a été arrêté à Dijon aujourd'hui. En savoir davantage avec l'article de nos collègues de France 3 Bourgogne.


Communiqué de la préfecteure du Territoire de Belfort à 16 heures :


"...A l’issue des vérifications d’usage, qui se sont révélées infructueuses, l’alerte est levée sur cet établissement scolaire.
Le ramassage scolaire sera assuré normalement pour les élèves, qui ne sont pas rentrés à leur domicile, dans la matinée, par leurs propres moyens.
De plus, l’internat de l’établissement fonctionnera dans les conditions habituelles, dès ce soir.
Demain, les élèves seront accueillis normalement au sein du lycée, aux abords duquel la vigilance sera renforcée
."
  • Belfort : le marché aux puces sous surveillance renforcée

    Le marché aux puces de Belfort se tient, comme toujours, dans la vieille ville ce dimanche mais les mesures de sécurité y ont été renforcées. Présence accrue des forces de l'ordre et périmètre délimité par des plots en béton, les puces sont surveillées de près. 

    Mis à jour le 07/08/2016
  • Belfort : Sentinelle veille sur la ville

    Eglises, gares, centres commerciaux : autant de sites considérés comme sensibles sur tout le territoire national, et placés sous la protection des forces de l'ordre. Exemple à Belfort.

    Mis à jour le 03/08/2016
  • La baignade oui, mais pas dans les canaux et écluses

    Pendant l'été, la tentation est grande de se baigner dans les canaux et rivières. Voies navigables de France (VNF) rappelle les interdictions en cette période estivale afin d'assurer la sécurité des vacanciers. 

    Mis à jour le 27/07/2016
les + lus
les + partagés