Hausse de la taxe sur la bière : brasseurs “consternés”, consommateurs fatalistes

Les brasseurs ont fait part de "leur consternation" lundi après le vote définitif par l'Assemblée nationale d'une taxe en hausse de 160% dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) en 2013. 

Par AFP

Les brasseurs ont fait part de "leur consternation" lundi après le vote définitif par l'Assemblée nationale d'une taxe en hausse de 160% dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) en 2013.

L'Etat attend de cette mesure une recette supplémentaire de 480 millions d'euros, ont-ils rappelé dans un communiqué, alors qu'ils évaluent à 800 millions d'euros leur contribution au financement de la sécurité sociale pour un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros. Depuis l'annonce début octobre de cette taxe sur la bière, les brasseurs ont multiplié les  interventions estimant que cette mesure pourrait entraîner "une hausse de prix de l'ordre de 20% sur la bière dans les prochains mois" pour les consommateurs.

Les professionnels veulent souligner "le caractère injuste de cette hausse" qui devrait se traduire aussi par "la fragilisation du secteur de la distribution hors domicile, tels que les entrepositaires, les grossistes, cafés et restaurants, où la bière représente 40% du chiffre d'affaires", et par une "mise en péril des brasseries.


Du côté des consommateurs, l'augmentation à venir est connue mais considérée avec fatalisme.

Hausse du prix de la bière : les consommateurs fatalistes

Interview de Michel Haag, président des Brasseurs d'Alsace


A lire aussi

Vos commentaires

Sur le même sujet

E. Macron pour la fermeture de Fessenheim

Actualités locales

Les + Lus