La maison d'arrêt de Colmar n'est pas insalubre selon deux députés haut-rhinois

La maison d'arrêt de Colmar date de 1791
La maison d'arrêt de Colmar date de 1791

Eric Straumann et Jean-Louis Christ, députés UMP du Haut-Rhin, se sont rendus à la maison d'arrêt de Colmar, quelques jours après la parution d'un rapport d'expertise accablant sur la vétusté de l'établissement.

Par

Un rapport d'expertise judiciaire, réalisé à la demande d'un ancien détenu dénonce l'insalubrité de la maison d'arrêt de Colmar où les détenus, à trois dans une cellule de 9,01 m2, ne disposent d'aucune intimité. L'aération des cellules est très difficile. Les douches présentent un "état de vétusté avancé" et le chauffage y est "très sommaire, voire inexistant", selon ce rapport réalisé par un architecte sur demande de la justice. D'après le site internet du ministère de la Justice, la maison d'arrêt de Colmar, qui date de 1791, est installée dans un bâtiment remontant au Moyen-Age. Il s'agit d'un établissement "très ancien", situé au centre-ville, et dont la capacité d'accueil est de 120 détenus. (avec AFP)

Eric Straumann et Jean-Louis Christ, députés UMP du Haut-Rhin, ont fait valoir leur droit de visite pour se forger une opinion sur les conditions de détention dans cet établissement. Ils s'y sont rendus ce 31 décembre. Et leurs conclusions sont bien plus nuancées. Pour eux, le rapport est beaucoup trop alarmiste, et il n'y a pas lieu de parler de conditions de vie "indignes".

La maison d'arrêt de Colmar n'est pas insalubre selon deux députés haut-rhinois
Le reportage de S. Malal - T. Sitter - S. Huc. Interviews : Eric Straumann, député (UMP) 68 - Jean-Louis Christ, député (UMP) 68 - David Daems, surveillant pénitentiaire à Colmar, délégué FO Alsace.


A lire aussi

Sur le même sujet

"Rendez-nous notre arche de Noël"

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne