Le coeur retrouvé serait un coeur de sanglier

C'est dans un panier de linge sale comme ceux-ci qu'a été découvert le muscle. / © France Télévisions Lorraine.
C'est dans un panier de linge sale comme ceux-ci qu'a été découvert le muscle. / © France Télévisions Lorraine.

Les premières analyses effectuées sur le muscle retrouvé dans du linge sale la semaine dernière privilégient l'origine animale.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Simple farce de mauvais goût  ou acte de malveillance, le coeur retrouvé dans du linge sale en provenance d'une des deux structures de l'hôpital du Val de Madon (Mirecourt ou Mattaincourt) par les employés d'une entreprise de nettoyage de Malzéville (54) serait en réalité un coeur de sanglier.

C'est ce que mettent en évidence les premières analyses dont les résultats ont été révélés lundi 14 janvier 2013.
"Ce serait un coeur de sanglier"
Etienne Manteaux, procureur de la République d'Epinal


Une analyse complémentaire, génétique cette fois, devrait confirmer cette hypothèse dans les prochaines heures.s qui restent à confirmer.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les conditions et le lieu exact de la dépose de ce muscle dans le linge sale ainsi que l'identité du ou de la dépositaire. 

"C'est invraisemblable"
Réaction de François Fouchet, directeur de l'hôpital du Val de Madon dans les Vosges, après la découverte d'un coeur dans du linge sale.


Interview réalisées par Jean-Pierre Petitcolas et Eric Bertrand, France 3 Vosges.

Sur le même sujet

Coupe de France : vainqueur à Geispolsheim, le Stade de Reims accède au 8e tour

Près de chez vous

Les + Lus