Le tribunal de Commerce de Paris a rejeté cet après-midi les deux offres de reprise de Virgin

Des salariés de Virgin devant la boutique des Champs-Elysées ce lundi 10 juin au matin.
Des salariés de Virgin devant la boutique des Champs-Elysées ce lundi 10 juin au matin.

Le tribunal de Commerce de Paris a repoussé ce lundi les deux offres de reprise de Virgin et de ses magasins multimédias, L'une émanant du spécialiste des loisirs créatifs Cultura et l'autre de Vivarte, groupe multi- enseignes de prêt-à-porter et chaussures (marques André et La Halle). 

Par Claude Lepiouff

Depuis 10h00, un rassemblement à l'appel de l'intersyndicale des salariés avant l'audience du Tribunal de commerce se tenait devant le magasin des Champs-Elysées. Une délégation alsacienne avait fait le déplacement. Le magasin de la rue du 22 Novembre à Strasbourg emploie 20 salariés.Cette manifestation visait Lagardères Services, actionnaire à hauteur de 20% du groupe Virgin. Les salariés avaient déjà manifesté le 23 mai dernier et obtenu 2 millions d'euros de plus de l'actionnaire majoritaire Walter Butler pour financer le plan social.

Les salariés mobilisés pour la "der des der" avant une audience au tribunal

150 salariés vêtus des gilets rouges de Virgin étaient réunis devant le magasin emblématique
de la capitale.

Deux mini-offres de reprise

L'audience prévue en début d'après-midi au tribunal de commerce de Paris, visait à examiner les offres de reprise des 26 magasins du groupe en redressement judiciaire.

Selon les syndicats, qui ont rendu un avis défavorable sur les offres de reprise, celles encore en lice ne portaient que sur une soixantaine de postes fermes, alors que Virgin emploie 960 salariés.

Le groupe Cultura, spécialiste des loisirs créatifs, proposait de reprendre le magasin d'Avignon (17 postes). Et Vivarte, groupe multi-enseignes de prêt-à-porter et chaussures (marques André ou La Halle), était intéressé par 9 sites. L'enseigne proposait "40 offres fermes" de transferts de contrats pour des caissiers et des propositions de reclassement pour 90 autres.

Pour un plan social "décent"

Le budget de ce plan est actuellement de huit millions d'euros, alors que les syndicats estiment qu'il faudrait près du double pour un plan "décent".

(Avec l'AFP).

Ce matin sur les Champs-Elysées :
Des salariés de Virgin-Strasbourg manifestent sur les Champs-Elysées
Le reportage de Arnaud Rapp, Roland Dinckel et Sylvie Dillenseger. Interview de Guido Martins, délégué du personnel Virgin Strasbourg.


Le dernier jour du Vigin mégastore de Strasbourg :

Le dernier jour du Virgin mégastore de Strasbourg
Le reportage de Roland Dinckel, Yves Ledig et Dominique Morque. Interview de Séverine, employée depuis 1999

 

Sur le même sujet

Le Gobee Bike débarque à Reims

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne