Mineralienhalde de Wolfach : devenez chasseur de minéraux en Forêt noire !

Voici une idée de sortie en Forêt Noire, pour le week-end prochain : les 26 et 27 avril à Wolfach, les amateurs de minéraux sont invités à fouiller les déchets d'exploitation de la mine Clara, sur le site du grand dépôt de la Mineralienhalde de Wolfach.

Par Claire Peyrot

L'événement est organisé trois fois par an. Le reste de l'année, la Mineralienhalde invite à la fouille sur une zone plus restreinte.

Au dépôt de minéraux de Wolfach, le bonheur est à portée de main : il suffit d’être équipé de marteaux et de loupes pour enrichir sa collection de pierres. Les uns sont des amateurs éclairés, comme Wolfgang, qui vient là parce que ce dépôt est l’un des plus connus d’Allemagne pour la variété des minéraux qu’on peut y trouver. D’autres, comme Iren, recherchent plutôt la diversité dans les couleurs, les quartz translucides, les formes atypiques : « Moi, je crois en leur pouvoir de guérison », explique Iren. « Certains minéraux, dans l’eau, ont ce pouvoir. Et puis, les regarder apporte la sérénité et le calme, vous ne trouvez pas ? »

Dans ce coin de Forêt-Noire, les collectionneurs sont attirés par la Grube Clara, la dernière mine de minéraux en activité en Allemagne. Le gisement, situé à proximité du dépôt, est exploité de manière industrielle. Ses déchets – 1200 tonnes par jour - atterrissent ici, sur le site de la Mineralienhalde. Et tout un chacun peut venir y fouiller, pour trouver de petits trésors.
« Nous accueillons autant les amateurs éclairés que les familles avec enfants, et tout le monde s’entend bien », explique Sarah Kovac, la fille de la gérante de la Mineralienhalde. « Souvent, les uns renseignent les autres, c’est une ambiance bon enfant ! ».

En Forêt Noire, les hommes extraient minerais et métaux depuis des siècles. A Oberwolfach, un petit musée est dédié aux minéraux, avec une place toute spéciale pour ceux trouvés dans le gisement Clara. Werner Günter en est l’un des fondateurs, un collectionneur, lui aussi. « La Grube Clara, ce sont 400 minéraux différents, et plus de 20 nouveaux minéraux, découverts ici. Une telle variété n’existe nulle part ailleurs », explique-t-il. « Ces minéraux ont une valeur pour les collectionneurs, c’est tout ».
Depuis 25 ans, Werner Günter et ses amis de l’association des collectionneurs de Oberwolfach offrent aux visiteurs l’occasion de découvrir la beauté des minéraux, de la barite, de la fluorite, du quartz. Ici, on s’initie à la science des cristaux, une première étape, avant de partir à la chasse au trésor, sur la Mineralienhalde de Wolfach…

Chercher des minéraux à la Mineralienhalde de Wolfach

 

Sur le même sujet

Nancy : 2ème Congrès Internationale de la méthode Coué jusqu'au 11 novembre

Près de chez vous

Les + Lus