Justice : viol d'une fillette de 11 ans , les deux agresseurs mis en examen et écroués

Les faits se seraient passés dimanche dans la région de Bischwiller. Les deux hommes, soupçonnés des faits , ont été mis en examen et écroués ce samedi
Les faits se seraient passés dimanche dans la région de Bischwiller. Les deux hommes, soupçonnés des faits , ont été mis en examen et écroués ce samedi

Les deux agresseurs ont été mis en examen et écroués aujourd'hui par le Parquet de Strasbourg . Dimanche dernier, à Bischwiller, ils ont enlevé la fillette de 11 ans et en ont sexuellement abusé. Le drame laisse la commune sous le choc

Par Monique Seemann

Viol d'une fillette de 11 ans : deux hommes présentés au juge d'instruction
Les faits révélés par les DNA se seraient passés dimanche dans la région de Bischwiller


Selon une dépêche de l'AFP, la  fillette de 11 ans est parvenue à se soustraire de l'emprise de deux hommes qui sont soupçonnés de l'avoir enlevée en pleine rue avant de la violer et l'agresser sexuellement en forêt, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Strasbourg.
Les faits se sont produits dimanche dernier dans les environs de la commune de Bischwiller (Bas-Rhin) au nord de Strasbourg, a indiqué
le parquet confirmant des informations des Dernières Nouvelles d'Alsace. 

Deux hommes qui circulaient à bord d'une voiture sans permis avaient enlevé la fillette en pleine rue avant de l'emmener dans une forêt proche de la commune où elle aurait subi durant une demi-heure des agressions sexuelles, des violences et une pénétration digitale.
La jeune victime aurait profité de l'arrivée d'un automobiliste pour s'enfuir.
Les deux ravisseurs auraient pris peur à l'approche d'une voiture et relâché l'enfant qui serait parvenue à trouver de l'aide chez cet automobiliste.
Ses deux agresseurs présumés, deux hommes de 25 et 26 ans, ont été interpellés jeudi par les gendarmes et placés en détention, a précisé le parquet.
Les enquêteurs disposaient notamment du numéro de la plaque d'immatriculation du véhicule des deux suspects.
Inconnus des autorités, les deux agresseurs présumés ont été présentés samedi au parquet et mis en examen pour "viol sur mineure de 15 ans", "agressions sexuelles sur mineure de 15 ans", "violences" et "enlèvement".
Le parquet a requis leur maintien en détention, avant leur présentation devant le juge des libertés et de la détention .
 

Sur le même sujet

Manifestation des salariés de la société Albany

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés