Air Liquide Welding France : 70 emplois supprimés à Châlons

© Google Street view
© Google Street view

Une procédure de plan social va être mise en place. La soudure des électrodes sera déplacée sur les sites roumains et italiens de l'entreprise, impactant directement les 70 emplois de Châlons-en-Champagne.

Par CB

70 emplois supprimés

Selon le porte-parole de la direction Air Liquide Welding France, le marché des électrodes est en recul de 30% depuis 2004, ce qui provoque une surcapacité de production d'électrodes. L'entreprise a donc présenté hier lors d'un CCE extraordinaire et au cours du CE de ce matin, le projet de réorganisation de la production d'électrodes.

Plus de soudure à Châlons

Concrètement, le soudage jusque là effectué à Châlons serait déplacé sur les sites de production en Roumanie et en Italie pour réduire les coûts ,maintenir la productivité et les capacités de production.

Une procédure de consultation du personnel est mise en place jusqu'à la fin de l'année ainsi qu'une recherche de solution de reprise du site de Châlons qui sera déserté courant 2015.

Dans un communiqué publié mercredi en fin de journée, les élus châlonnais ont dénoncé cette fermeture de site : 

"Suite à l’annonce de la fermeture du site de Châlons qui emploie 71 salariés et de 5 à 10 intérimaires, Benoist APPARU et Bruno BOURG BROC ont décidé de rencontrer immédiatement les dirigeants d’Air Liquide. Ils ont exprimé leur opposition à la fermeture du site châlonnais et ont décidé d’écrire une lettre au Président-Directeur-Général du groupe Air Liquide, Benoit POTIER et au Ministre de l’économie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel MACRON, pour demander, au premier, de revenir sur sa décision et exprimer leur opposition à la fermeture, et au second, d’intervenir rapidement en soutien au site Châlonnais."

Sur le même sujet

Trois nouvelles maisons d’arrêt dans la Région Grand Est

Actualités locales

Les + Lus