Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Manuel Valls : “il n'y a pas de peuple alsacien, il n'y a qu'un seul peuple français”

Le Premier ministre a été interpellé ce mardi lors d'une séance de questions au gouvernement par le député UMP du Bas-Rhin Patrick Hetzel à propos de la place de l'Alsace dans le projet de réforme territoriale. 

Par

Ce dernier demandait notamment à Manuel Valls de confirmer ou non la phrase qu'il aurait prononcé : "une Alsace seule serait une Alsace repliée sur elle-même". Le député Bas-rhinois a également évoqué la grande manifestation pour une "Alsace unie" organisée samedi. Le Premier ministre a rappelé que le projet de région Alsace-Lorraine porté par Bernard Cazeneuve avait évolué, parce que des amendements "venus de tous les bancs de l'Assemblée nationale" avaient permis la création d'une grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne.

Le Premier ministre a indiqué qu'il "respectait profondément l'Alsace" et qu'il recevrait "très prochainement" les présidents de la région et des deux départements alsaciens. Mais il lui a aussi répondu qu'il "n'y a pas de peuple alsacien, il n'y a qu'un seul peuple français" (...) La France est une et indivisible" a-t-il conclu.

La question de Patrick Hetzel et la réponse de Manuel Valls

La question de Patrick Hetzel et la réponse de Manuel Valls

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Pépiniériste coulé à Berstett

Près de chez vous

Les + Lus