Les inspecteurs du travail condamnent les appels à la violence de la FDSEA

Véhicule symboliquement siglé "DIRECCTE" (inspection du travail) et détruite ce mercredi 5 novembre 2014 - Châlons-en-Champagne. / DIRECCTE
Véhicule symboliquement siglé "DIRECCTE" (inspection du travail) et détruite ce mercredi 5 novembre 2014 - Châlons-en-Champagne. / DIRECCTE

Après avoir été pris à partie lors de la manifestation des agriculteurs ce mercredi à Châlons-en-Champagne, les inspecteurs du travail (DIRECCTE) saisissent le Ministre du travail.

Par LG

Dans un communiqué, les représentants CGT des inspecteurs du travail saisissent leur Ministre François Rebsamen et ses services afin "d’obtenir une condamnation immédiate de l’appel à la violence de la part de la FDSEA à l’encontre des agents de l’Inspection du travail". De plus, ils exigent "une condamnation immédiate, publique et sans équivoque de ces actes et la tenue d’une réunion en urgence au plus haut niveau".

Des agents de l'inspection du travail ont vécu une journée difficile ce mercredi 5 novembre à Châlons-en-Champagne où, notamment, une voiture siglée "DIRECCTE" a été symboliquement et totalement détruite sur la place publique.

Le 24 octobre dernier, un article publié dans un journal agricole mettait en garde les contrôleurs en demandant la suspension immédiate des contrôles sur les exploitations agricoles. L'article était accompagné d'une photo d'un véhicule de la DIRECCTE, sans ses roues, sur des cales.

Voir notre reportage dans l'édition du 19/20 jeudi 06 novembre

Les inspecteurs du travail condamnent les appels à la violence de la FDSEA
Après avoir été pris à partie lors de la manifestation des agriculteurs ce mercredi à Châlons-en-Champagne, les inspecteurs du travail (DIRECCTE) saisissent le Ministre du travail.

 

A lire aussi

Vos commentaires

Sur le même sujet

E. Macron pour la fermeture de Fessenheim

Actualités locales

Les + Lus