Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Charlie Hebdo des survivants : Corinne, buraliste, “livrée, dévalisée dès l'ouverture”

© Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine
© Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine

Corinne Funès, buraliste à l'enseigne "Le Botanique" de Montigny-les-Metz (Moselle) : “Mes 15 Charlie Hebdo sont partis en 10min dès 7 h, mes 150 réservations seront toutes honorées dans les prochains jours". Ce numéro du "Charlie Hebdo des survivants" sera tiré à 5 millions d'exemplaires.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

 / © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France 3 Lorraine

"Ah non, c'est pas possible, alors il y en aura plus !" La vieille dame fond en larme au milieu des clients ce matin peu après 8h quand elle comprend qu'elle ne repartira pas avec son exemplaire de Charlie Hebdo. Corinne Funès, la buraliste du dépôt de presse Le Botanique à Montigny-lès-Metz (Moselle) la rassure avec peine : "Ne vous inquiétez pas madame, je serai de nouveau livrée dès demain et tout le monde sera servi. Oui ce sera le premier numéro".
 

Fichier audio

"Tout est parti en dix minutes"


Les autres clients repartent eux-aussi déçus mais compréhensifs, ils reviendront dès demain et aussi longtemps qu'ils n'auront pas eu ce premier exemplaire qu'ils considèrent si précieux.

David Mekler : "la chaîne de dimanche se poursuit"

Fichier audio

David Mekler : "La chaîne de dimanche se poursuit"

Laurent Muller, lui aussi, est venu mais il s'est également abonné, un geste indispensable pour lui.

Fichier audio

Laurent Muller : "Que Charlie continue"


Que tous les amateurs de Charlie Hebdo rassurent : ce numéro du "Charlie Hebdo des survivants" sera tiré à 5 millions d'exemplaires, et plus si nécessaire et sera disponible pendant 4, voire 8 semaines.

Corinne Funès, buraliste : "D'habitude j'en vend 3, là j'ai 150 réservations !"

Fichier audio

Corinne Funès, buraliste : "Je ne peux pas servir tout le monde aujourd'hui"


Rupture des stocks dans toute la Lorraine

Les internautes ont témoigné très tôt ce mercredi matin de la présence d'importantes files d'attente et de l'épuisement des stocks de la première livraison de ce numéro de Charlie Hebdo post-attentat dans toute la Lorraine :

 





Plus de Charlie Hebdo

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Montée en L2 - mai 2016

Près de chez vous

Les + Lus