Séisme au Népal : des Alsaciens rescapés témoignent

Des Alsaciens étaient au Népal au moment du terrible séisme. Sains et saufs, ils ont pu regagner leur domicile et nous racontent aujourd'hui le cauchemar vécu sur place.

Par M.C.

Marie-France et Didier Foltzer, originaires de Michelbach-le-Bas dans le Sundgau, sont en vie et ne le doivent qu'à eux-mêmes. avait prévu de gravir l'Everest pour leur anniversaire. Il leur restait trente minutes d'ascension quand la terre a tremblé samedi 25 avril. Indemnes, ils seront de retour dans deux jours en Alsace.

Des Bas-Rhinois, membres de l'association SolHimal, sont eux rentrés jeudi du Népal. Partis faire un trek humanitaire dans la région proche de l'épicentre, ils ont le sentiment d'être des miraculés. 

Leur association SolHimal, qui parraine des enfants népalais, lance un appel aux dons pour aider à reconstruire les villages sinistrés.

Séisme au Népal : des Alsaciens rescapés témoignent

 

Le Népal craint un bilan "beaucoup plus élevé" au gré de la progression des secours

Le bilan définitif du séisme qui a déjà fait plus de 7.000 morts et le double de blessés fin avril au Népal sera "beaucoup plus élevé", des régions dévastées restant inaccessibles aux secours, a prévenu dimanche le gouvernement. Au moins 7.040 personnes ont péri et plus de 14.000 ont été blessées dans le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le Népal le 25 avril, dévastant sa capitale Katmandou et les régions de l'épicentre à 70 kilomètres de la capitale. (AFP)

Sur le même sujet

Le Parc Naturel de la Forêt d’Orient, un véritable écrin de nature !

Près de chez vous

Les + Lus