En Champagne-Ardenne, lors de ce deuxième tour des élections législatives, 56,94,% des électeurs ont boudé les urnes ce dimanche, contre 43,85 en 2012. C'est un chiffre encore plus important qu'au premier tour où l'abstention atteignait déjà 51,5%.

Un désintérêt croissant des électeurs vis-à-vis de la politique, cumulé à une vague pro-Macron sur l'Assemblée nationale annoncée par les instituts de sondage, ont fini par démobiliser la majorité des électeurs.

Abstention en Champagne-Ardenne (2nd tour - législatives)

  • 08 – Ardennes : 58,53%  (2012 : 43,8%)
  • 10 – Aube : 54,19%  (2012 : 41,58%)
  • 51 – Marne : 58,18%  (2012 : 45,9%)
  • 52 – Haute-Marne : 54,95%  (2012 : 41,64%)

Dans le Grand Est, atteint 58,77%, plus élevée qu’au niveau national


Au niveau national, plus haute encore qu'au premier tour le 11 juin (51,29%), l'abstention a atteint ce dimanche 57,36%, soit 12 points de plus qu'au second tour de 2012, déjà un record à 44,60%.

La participation est traditionnellement plus faible aux législatives qu'à la présidentielle

Cette année, un désintérêt croissant des électeurs vis-à-vis de la politique, cumulé à une vague pro-Macron annoncée par les instituts de sondage, auront donné à ce second tour le niveau d'abstention le plus élevé depuis 1958, lors des premières législatives de la Ve République.

A l'issue d'une séquence particulièrement longue, qui a vu se succéder les élections primaires de la droite fin 2016, de la gauche en janvier, avant la présidentielle des 23 avril et 7 mai, puis les législatives, la démobilisation des électeurs a atteint ce dimanche un niveau record.