Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

L’abstention a battu un record historique en Champagne-Ardenne

Bureau abstentionniste à Villereversure (Ain-01) / © Laurent Thevenot / MaxPPP
Bureau abstentionniste à Villereversure (Ain-01) / © Laurent Thevenot / MaxPPP

Depuis le début de la Ve République, jamais une élection législative n'avait fait se déplacer aussi peu de monde. La participation est traditionnellement plus faible aux législatives qu'à la présidentielle, mais cette fois elle a battu un record historique.

Par LG / IG

En Champagne-Ardenne, lors de ce deuxième tour des élections législatives, 56,94,% des électeurs ont boudé les urnes ce dimanche, contre 43,85 en 2012. C'est un chiffre encore plus important qu'au premier tour où l'abstention atteignait déjà 51,5%.

Un désintérêt croissant des électeurs vis-à-vis de la politique, cumulé à une vague pro-Macron sur l'Assemblée nationale annoncée par les instituts de sondage, ont fini par démobiliser la majorité des électeurs.

Abstention en Champagne-Ardenne (2nd tour - législatives)

  • 08 – Ardennes : 58,53%  (2012 : 43,8%)
  • 10 – Aube : 54,19%  (2012 : 41,58%)
  • 51 – Marne : 58,18%  (2012 : 45,9%)
  • 52 – Haute-Marne : 54,95%  (2012 : 41,64%)

Dans le Grand Est, atteint 58,77%, plus élevée qu’au niveau national


Au niveau national, plus haute encore qu'au premier tour le 11 juin (51,29%), l'abstention a atteint ce dimanche 57,36%, soit 12 points de plus qu'au second tour de 2012, déjà un record à 44,60%.

La participation est traditionnellement plus faible aux législatives qu'à la présidentielle

Cette année, un désintérêt croissant des électeurs vis-à-vis de la politique, cumulé à une vague pro-Macron annoncée par les instituts de sondage, auront donné à ce second tour le niveau d'abstention le plus élevé depuis 1958, lors des premières législatives de la Ve République.

A l'issue d'une séquence particulièrement longue, qui a vu se succéder les élections primaires de la droite fin 2016, de la gauche en janvier, avant la présidentielle des 23 avril et 7 mai, puis les législatives, la démobilisation des électeurs a atteint ce dimanche un niveau record.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Folklore et tradition dans le Grand Est

Près de chez vous

Les + Lus