Rentrée scolaire difficile ou impossible pour des élèves handicapés

Les parents d'enfants en situation de handicap doivent se battre de façon démesurée pour que leurs enfants puissent tout simplement aller à l'école !

Par Catherine Munsch

Sans assistant de vie scolaire, pas d'école pour de nombreux enfants handicapés.

Les Auxilliaires de vie scolaires, les AVS, sont des personnes qui accompagnent les écoliers en situation de handicap, tout au long de leurs cours, car ces enfants ne peuvent pas se débrouiller seuls.

Certains parents en désespoir de cause entreprennent des actions exceptionnelles pour attirer l'attention sur eux et leurs enfants, interdit d'école.

Une mère bas-rhinoise avait escaladé une grue le 7 juin dernier à Strasbourg pour protester contre les conditions d'acceuil de son fils Emilien, atteint d'autisme, à l'école.

© France3Alsace
© France3Alsace


La maman d'Emilien a obtenu que son fils soit accompagné par une AVS à la rentrée :

"L'opération grue est un franc succès pour la 2ème fois puisque mon conjoint était déjà monté sur une grue en 2015 pour qu 'Emilien puisse aller à l'école primaire. Pari d'autant plus gagnant que la scolarité de notre enfant est une réussite"


Malheureusement la rentrée s'annonce plus compliquée pour bon nombre de parents en Alsace


Comme ailleurs en France, qui compte 300 000  enfants handicapés et 50 000 AVS.

Certains parents qui avaient fait des demandes n'ont toujours aucune nouvelle, d'autres apprennent qu'il n'y aura personne pour accompagner leur enfant ou qu'il y aura quelqu'un mais que leur contrat s'arrête en octobre.
 

Une action commune organisée par "Le collectif citoyen handicap" qui regroupe de nombreux parents d'enfants en attente d'AVS est prévue à Paris, le 18 septembre.
 


Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus