Ardennes. Une ferme revient à la fabrication artisanale du beurre

© Damien Louvet - France 3 Champagne-Ardenne
© Damien Louvet - France 3 Champagne-Ardenne

Alors que la grande distribution a des difficultés à se procurer du beurre, à Jandun dans les Ardennes, un éleveur laitier a lancé sa propre production de beurre. Et il privilégie une méthode ancienne, artisanale, avec pour ambition de faire retrouver le goût.

Par MT avec Sébastien Valente

A la ferme du Lion d'Or, on a ressorti les vieilles barattes en bois pour travailler l'or blanc : le lait. Car pour faire du beurre, il y a d'abord la traite des vaches. On y récupère le lait cru avant de passer à la deuxième phase essentielle, l'écrémage. Cette technique permet de séparer la crème du lait. Et ici à la ferme du Lion d'Or, on a décidé de le faire à la main.

Il faut 30 litres de lait pour obtenir 5 litres de crème. Ce qui reste n'est pas perdu, il sert à l'alimentation des veaux. Une fois la crème séparée du lait, elle est versée dans une baratte en bois.

"Elle a été mise au frais, en général elle est mise en cave, soit dans l'eau fraiche, soit en frigo, pendant deux jours avant de pouvoir la baratter", explique Patrick Deloche, propriétaire de la ferme.

30 minutes suffisent pour obtenir le produit tant recherché aujourd'hui. Il faut tout de même 20 litres de crème pour faire 3 à 4 kilos de beurre. Les petites mains font ensuite le travail pour que les mottes de beurre soient bien moulées. C'est donc un long processus jusqu'à la boutique. Si cela a bien évidemment un coût, c'est avant tout la qualité du produit qui est mise en avant.

Des produits peut-être un peu plus chers, mais des produits frais, artisanaux et de grande qualité. C'est ce que souhaitent aujourd'hui de plus en plus de consommateurs, petits et grands. Et cette tendance, la crise du beurre actuelle pourrait bien l'accentuer.

Voir notre reportage :

Ardennes. Une ferme revient à la fabrication artisanale du beurre
Intervenant : Patrick Deloche, propriétaire de la ferme - France 3 Champagne-Ardenne - Sébastien Valente, Damien Louvet, Nathalie Baliguet-Morel

Sur le même sujet

"Cigeo, c'est la moins mauvaise solution"

Près de chez vous

Les + Lus