Les scolaires profitent à fond du festival des marionnettes !

© France 3 Champagne-Ardenne / C. Lang
© France 3 Champagne-Ardenne / C. Lang

Nombreux sont les élèves des écoles et établissements ardennais accompagnés de leurs professeurs qui sont amenés à assister aux spectacles et animations du festival. Pendant 9 jours, les élèves rencontrent des artistes du monde entier et (re)découvrent le spectacle vivant.

Par Céline Lang

Lors de la première de "Noirs comme l'ébène" de la Cie Pseudonymo à l'auditorium de la médiathèque Voyelles, des dizaines de collégiens avaient investi les rangs des spectateurs. Cinq classes au total. Les visages étaient parfois amusés, parfois ennuyés, souvent attentifs. 

Il faut dire que les professeurs avaient préparé le spectacle avec eux, une réinterprêtation de Blanche-Neige. Mais peut-être faudra-t-il "débriefer" un peu la représentation pour soulever quelques zones d'ombres.
© Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne
© Isabelle Griffon / France 3 Champagne-Ardenne
L'après-midi aura en tout cas permis pour certains élèves de se retoruver pour la première fois dans une salle de spectacle, d'une part, et pour assister à un spectacle vivant, d'autre part, loin des écrans et des habitudes qui vont avec. 

En général, la plupart des enseignants réservent les spectacles dès la sortie du programme au mois de juin. Des sorties culturelles qui entrent dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle des élèves, soutenue, apprend-ton dans un communiqué de l'académie de Reims, "dans tous ses aspects par la direction des services départementaux de l’éducation nationale (DSDEN) des Ardennes".

5 500 élèves parmi les festivaliers

152 classes du 1er degré et 84 classes du 2nd degré, ce qui représente environ 5 500 élèves du département, ont assisté ou assisteront lors de cette 19e édition à un spectacle organisé dans le cadre du festival. "La coopération entre l’éducation nationale et l’association Les Petits Comédiens de Chiffons, qui organise l’événement, se traduit également par une décentralisation des spectacles, dont certaines représentations se déroulent dans les établissements afin d’être au plus proche des élèves et des équipes enseignantes", apprend-on encore dans le communiqué.

Sur la place Ducale, il est d'ailleurs fréquent de croiser des rangées d'élèves sacs au dos et sourire aux lèvres, marchant deux par deux et bien alignés, vers leur prochaine aventure marionnettique. Ceux des classes de l'école de Warcq centre et leurs institutrices sont d'ailleurs ravis de leur visite. Ecoutez-les : 
Les scolaires profitent à fond du festival des marionnettes !

Et cette première approche du spectacle vivant se poursuivra d'ailleurs toute l'année dans certains établissements, puisque de nombreux ateliers pratiques sont organisés dans les classes. Pour l’année scolaire 2017-2018, 28 classes bénéficient d’un projet de création avec une compagnie de marionnettes.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nouzonville : l'Etat devra verser 30.000 euros aux anciens patrons de Thomé-Génot

Près de chez vous

Les + Lus