L'artiste Abd Al Malik face aux lycéens pour parler cinéma et engagement

Abd Al Malik a pris le temps de répondre aux 120 élèves réunis dans l'hémicycle du conseil régional. / © C. Munsch
Abd Al Malik a pris le temps de répondre aux 120 élèves réunis dans l'hémicycle du conseil régional. / © C. Munsch

Pour valoriser le soutien de la région au cinéma et aux productions audiovisuelles et l'éducation aux images des lycéens et apprentis, le conseil régional leur propose d'étudier une oeuvre, puis d'en discuter avec son auteur. Cette année, le film d'Abd Al Malik, "Qu'Allah bénisse la France".

Par Karine Gélébart

L'auteur-compositeur Abd Al Malik, qui a réalisé son premier long-métrage "Qu'Allah bénisse la France" en 2014, a répondu à l'invitation de la région Grand Est de rencontrer des lycéens et des apprentis pour échanger sur son film. Il était à Strasbourg, dans l'hémicycle du conseil régional, ce lundi matin, avant de se rendre à Nancy dans l'après-midi, au lycée de la Malgrange, et à Reims, au Cinéma Opéra mardi.
Abd Al Malik rencontre des lycéens
Le rappeur, écrivain et cinéaste strasbourgeois échange sur la religion, l'art, la tolérance...  - France 3 Alsace - C.Munsch, V.Ruiz Suri et E.Lagrange

Son oeuvre, Qu'Allah bénisse la France, est proposée cette année dans le cadre du dispositif national d’éducation à l'image "Lycéens et apprentis au cinéma", créé en 1998, pour amener les élèves à développer leur regard critique face à l’image et acquérir une culture cinématographique. Il s’adresse aux lycées d’enseignement général, professionnels, agricoles et aux centres de formation des apprentis (CFA).

Le conseil régional a choisi de le mettre en avant, parmi 3 oeuvres, pour évoquer également le soutien du conseil régional à la production d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles.

© N. El Khaouafi
© N. El Khaouafi

Le film a été soutenu, entre autres, par la Région Grand Est et l’Eurométropole de Strasbourg. Une partie du tournage (21 jours) s’est déroulée en Alsace, notamment au centre-ville de Strasbourg et dans le quartier du Neuhof où Abd Al Malik a vécu. Des scènes ont également été tournées au cimetière musulman de la ville, à la Petite France, au Parc de l’Orangerie et à l’aéroport d’Entzheim.

© N. El Khaouafi
© N. El Khaouafi

Après la découverte de l'oeuvre en salle de cinéma, les élèves ont donc pu rencontrer son créateur pour un échange de 2h.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Abd Al Malik rencontre des lycéens

Près de chez vous

Les + Lus