Attention au retour des “bitumeurs anglo-saxons”

© Maxppp
© Maxppp

La gendarmerie des Vosges lance un message d'alerte vigilance contre le démarchage de «bitumeurs anglo-saxons». Des faits se sont produits dans le département de la Haute-Saône la semaine passée. Des véhicules circuleraient actuellement sur l’ensemble des départements de l'Est de la France.

Par Didier Vincenot


ALERTE VIGILANCE : MISE EN GARDE CONTRE LE DÉMARCHAGE DE
« BITUMEURS ANGLO-SAXONS »

La gendarmerie des Vosges lance de nouveau un message d'alerte vigilance contre le démarchage de «Bitumeurs anglo-saxons». Des faits se sont produits dans le département de la Haute-Saône la semaine passée. Des véhicules circuleraient actuellement sur l’ensemble des départements de l'Est de la France.

© Gendarmerie des Vosges
© Gendarmerie des Vosges

Rappel sur le mode opératoire :

C'est un homme avec un fort accent anglo-saxon qui se présente chez vous en prétextant que son entreprise travaille sur un chantier et qu'il dispose d'un important excédent de bitume. «Si vous le voulez, je goudronne votre cour à un prix très intéressant.».

Vous avez à peine le temps d'acquiescer que votre interlocuteur est déjà reparti et revient dans les minutes qui suivent avec des goudronneuses qui entrent dans votre cour, ainsi que du matériel de travaux public et des ouvriers qui parlent anglais. Surréaliste, mais pourtant bien réel.

Au terme des travaux, le montant de la facture est généralement plus élevé que ce qui avait été prévu. Et si la facture n'est pas acquittée, des gros bras arrivent quelques heures après.

Les protagonistes opèrent généralement dans des secteurs ruraux (exploitations agricoles, particuliers….) à l'écart des regards.


Que faire :

  • Ne pas répondre à ce genre de prestations.
  • Ne communiquer aucune information (téléphone, données personnelles)
  • Ne signer aucun document.
  • Essayer de relever un maximum d'informations : sur le ou les véhicules (modèle – couleur – n° d'immatriculation…….. ) sur le ou les individus (taille, poids, couleur de cheveux…..).
  • Informer immédiatement la gendarmerie des faits en composant uniquement le 17.
Actuellement aucun fait n'est signalé dans le département des Vosges, mais la vigilance est de mise.
A partager avec le plus grand nombre, surtout dans le milieu rural.

«La sécurité c'est agir ensemble»

Communiqué de la Gendarmerie des Vosges

Sur le même sujet

Images d'archives - Prunelle et Philou au zoo de l'Orangerie

Près de chez vous

Les + Lus