L'Estac héroïque face à Saint-Etienne

Les joueurs de l'Estac peuvent exprimer leur joie. Pourtant réduits à dix, ils viennent d'ouvrir le score grâce à Bryan Pelé. / © François Nascimbeni / AFP
Les joueurs de l'Estac peuvent exprimer leur joie. Pourtant réduits à dix, ils viennent d'ouvrir le score grâce à Bryan Pelé. / © François Nascimbeni / AFP

Pourtant réduits à dix pendant près d'une heure, les Troyens sont venus à bout des Verts (2-1) et débloquent leur compteur à domicile.

Par Grégoire Schott

C'est le genre de victoire qui marque les esprits. En s'imposant 2-1 contre St-Etienne ce dimanche après-midi, l'Estac a d'abord remporté son deuxième succès consécutif, le premier à domicile cette saison, après deux nuls et deux défaites au stade de l'Aube.

Un résultat qui prend une saveur particulière au vu du scénario de la rencontre. Opposés à une ambitieuse équipe stéphanoise jusqu'alors battue une seule fois en Ligue 1 - sur le terrain du Paris SG - les hommes de Jean-Louis Garcia ont vu leurs affaires se compliquer peu après la demi-heure de jeu lorsque Karim Azamoum a été prié de regagner les vestiaires, exclu directement par M.Rainville pour un tacle trop appuyé sur la cheville de Rémy Cabella. Un coup dur qui n'a pas perturbé les Aubois qui ont redoublé de solidarité et ouvert le score quelques minutes plus tard sur un contre, Bryan Pelé reprenant au second poteau un centre de Samuel Grandsir, auteur d'un débordement décisif sur le côté droit.

Après la pause, les Verts sont vite revenus à la marque grâce à leur Brésilien Hernani. Mais là encore, l'Estac n'a pas douté. Lorsque son équipe a obtenu un coup-franc à la limite de la surface plein axe à la 57ème minute, Saîf-Eddine Khaoui a pris ses responsabilités et trouvé le chemin des filets sur une magnifique frappe enroulée. Il restait encore une bonne demi-heure à tenir. Les Aubois se sont battus comme des diables. Dans ses buts, Mamadou Samassa s'est encore montré décisif, sauvant son équipe devant Cabella (64ème) et Söderlund (68ème). La fin de match a été bien gérée par les bleus, d'autant que l'adversaire s'est à son tour retrouvé à dix, l'arbitre sortant un nouveau carton rouge direct, cette-fois à l'attention d'Hernani, le buteur stéphanois pour une intervention trop brutale sur Grandsir.

Bryan Pelé a inscrit son premier but en Ligue 1. / © François Nascimbeni / AFP
Bryan Pelé a inscrit son premier but en Ligue 1. / © François Nascimbeni / AFP

Grâce à cette 3ème victoire en Ligue 1 cette saison, Troyes bascule dans la première partie du classement avec 11 points. Pour l'anecdote, le club a déjà dépassé son total de points amassé à la trêve hivernale (8) en 2015/2016 lors de sa catastrophique dernière saison dans l'élite. L'Estac est donc dans les temps sur la route du maintien. Mais il ne faudra pas faiblir. Avant le prochain match dans deux semaines à Lille, la troupe de Jean-Louis Garcia va pouvoir profiter de la mini-trêve internationale pour se ressourcer et récupérer ses blessés Benajmin Nivet et Stéphane Darbion. Des cadres qui doivent apprécier le parcours de leur équipe dans cette première partie de saison.

Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus