Les Foires de Mars : c'est reparti pour un tour

Installation Foires de Mars 2017 à Troyes

 Depuis plus de 150 ans, les foires de Mars font tourner la tête aux Aubois. Avec 178 attractions cette année, cet évènement incontournable en Champagne ouvrira ce vendredi 24 février 2017.

Par L.L

Coup d'envoi des Foires de Mars, à Troyes, les manèges les plus volumineux sont arrivés... en pièces détachées. Leur mise en place peut prendre plusieurs jours.

178 attractions

De la chenille au palais du rire en passant par la panic room et le Technopower aux bras articulés, 178 attractions vont animer pendant 4 semaines l'esplanade de Belgique et le boulevard Charles-Delestraint, face au parc des Expositions, à Troyes. 

Sensations garanties pour une institution en Champagne. Cette fête foraine a vu le jour au milieu du 19ème siècle. Depuis, chaque année, de février à mars, 5 semaines avant Pâques, elle régale petits et grands.

Loteries, barbe à papa, pêche à la ligne, montagnes russes, train fantôme, stands de tir, spectacles.... la formule est toujours la même. Un rendez-vous incontournable. Tous les ans, les Foires de Mars attirent près de 250 000 visiteurs.

Foires de Mars 2017
  • Début le 24 février
  • Fermeture la 3ème semaine de mars

Franck Pfausser connaît très bien cette foire. Lui et sa famille possèdent plusieurs manèges, nous l'avons rencontré avant l'ouverture de la fête, en pleins préparatifs.

Les Foires de Mars : c'est reparti pour un tour

 

Les origines de la fête foraine

La Fête foraine : la naissance d'un phénomène social

"Entre 1850 et 1900, elle devient le canal privilégié pour véhiculer une nouvelle image du bonheur, née de l’idée du Progrès dans une société qui aspire au Paradis Moderne. En même temps qu’elle diffuse les nouveautés de l’ère industrielle, la Fête Foraine offre à ces populations, victimes de l’industrialisation, une échappée dans un univers de liberté, d’excès et de rêverie baroque. À son apogée à l’ère de « la Belle Époque », la Fête Foraine apparaît comme le miroir des désirs de tous ceux qui veulent s’émerveiller ou s’encanailler."

L'Art Forain

"Les forains conçoivent leurs attractions comme des spectacles, faisant appel à des grands artistes et à toutes sortes de techniques scéniques et décoratives. En ce sens, l’Art Forain est un art décoratif à part entière, fait pour émerveiller le peuple et volontairement chargé d’un grand pouvoir de séduction." 

L’architecture foraine

"Les montages et démontages fréquents des attractions foraines imposent une conception architecturale spécifique : légèreté, robustesse et simplicité des assemblages. Ces trois principes restent identiques pour les différentes catégories de métiers forains : les manèges, les baraques et les entresorts. Chaque métier étant destiné à séduire, il convient d’occulter aux yeux du public son ossature et sa mécanique. Pour cela, les différents corps de métiers, charpentiers, ferronniers, mécaniciens, sculpteurs, peintres, y travaillent en étroite collaboration."

Le style français

"Très influencé par le réalisme de Gustave Bayol l’école française, notamment dans la sculpture animalière, produit des sujets aux lignes équilibrées et harmonieuses et en général, un Art Forain d’un grand classicisme. Le manège français est conçu autour d’un scénario (manèges de vaches, de cochons, d’ânes, etc) et l’ensemble du décor est thématisé. Son architecture est décorée de figures ornementales classiques, répétitives, stylistiquement très codifiées et l’ensemble traité avec un grand souci du détail."

Si les arts forains m'étaient contés... 
Source : le Musée des Arts Forains, Pavillon de Bercy, Paris

A lire aussi

Sur le même sujet

À Strasbourg, rencontre avec Elsa, écrivaine en herbe

Actualités locales

Les + Lus