Football : la Ligue 1 passera par les barrages pour Troyes

La joie des Troyens après leur 3ème but qu'ils pensaient alors synonyme de montée en Ligue 1... / © Sébastien Bozon / AFP
La joie des Troyens après leur 3ème but qu'ils pensaient alors synonyme de montée en Ligue 1... / © Sébastien Bozon / AFP

A l'issue d'une soirée complètement folle, l'Estac victorieuse à Sochaux (3-2) termine finalement 3ème de Ligue 2 et jouera la montée lors des barrages contre le 18ème de Ligue 1. Vainqueur à la dernière seconde à Reims (2-1), Amiens accompagne Strasbourg dans l'élite.

Par Grégoire Schott

Avec 6 équipes encore engagées dans la course pour la montée, cette 38ème journée de Ligue 2 promettait d'être folle. Elle l'a été jusque dans ses derniers instants. Hors-course à la mi-temps, en Ligue 1 à la 88ème minute, l'Estac achève finalement la saison à la 3ème place synonyme de barrages contre le 18ème de Ligue 1.

Les supporters de l'Estac sont passés par tous les sentiments et la déception se lisait sur les visages à l'issue de la soirée... / © Sébastien Bozon / AFP
Les supporters de l'Estac sont passés par tous les sentiments et la déception se lisait sur les visages à l'issue de la soirée... / © Sébastien Bozon / AFP


Pourtant, tout avait mal commencé pour les Troyens sur la pelouse de Sochaux. Devant une équipe qui n'avait pourtant plus rien à jouer, l'Estac n'a pas su s'y prendre en première période. C'est fort logiquement que les Doubistes menaient 2-0 à la pause grâce à des buts de Florent Martin et Florian Tardieu. A ce moment de la partie, la Ligue 1 était loin pour les Aubois car dans le même temps, tous les concurrents directs menaient à la marque (Amiens à Reims 1-0, Strasbourg face à Bourg-en-Bresse 2-0, Lens contre Niort 2-0, Brest contre le Gazélec Ajaccio 3-0).

Et puis tout s'est inversé après le repos. Revenus avec de meilleures intentions, les hommes de Jean-Louis Garcia sont revenus dans la partie. Stéphane Darbion a réduit la marque à l'heure de jeu puis Benjamin Nivet a égalisé à la 77ème minute. Pendant ce temps là, les Rémois avaient donné un bon coup de main à leurs voisins champenois en égalisant face à Amiens grâce à Diego Rigonato. Encore un but et les Troyens prenaient la deuxième place synonyme d'accession directe...

88ème minute, Samuel Grandsir donne l'avantage à son équipe 3-2 ! L'arbitre siffle la fin du match, l'Estac est virtuellement en Ligue 1 ! Sauf qu'au stade Auguste Delaune à Reims, ca joue encore, le score est toujours de 1 partout. Les cinq minutes de temps additionnel sont dépassées lorsque les Picards se procurent un dernier coup-franc à 35m. Le ballon parvient à Kamara qui le transmet à Emmanuel Bourgaud qui marque dans une folie indescriptible. Les milliers de supporters amiénois exultent : leur équipe est en Ligue 1 pour la première fois de son histoire.

Les Amiénois fêtent leur historique montée en Ligue 1 sur la pelouse d'Auguste Delaune à Reims où ils l'ont emporté à la dernière seconde ! / © François Nascimbeni / AFP
Les Amiénois fêtent leur historique montée en Ligue 1 sur la pelouse d'Auguste Delaune à Reims où ils l'ont emporté à la dernière seconde ! / © François Nascimbeni / AFP


A Bonal, les Troyens pensaient tenir leur billet pour l'élite mais ils doivent se raviser. C'est via les barrages qu'ils tenteront de conquérir cette place contre le 18ème de Ligue 1. Leur adversaire sera connu samedi soir à l'issue de la 38ème journée de L1. Cinq équipes (Dijon, Caen, Lorient, Bastia ou Nancy) figurent encore parmi les adversaires possibles pour l'Estac qui disputera le match aller au stade de l'Aube jeudi prochain avant le retour à l'extérieur trois jours plus tard... Décidemment, cette fin de saison restera placée sous le signe du suspense... Pour un grand bonheur au final ?

   


Sur le même sujet

Metz : le professeur Raphaël Pitti de retour de Syrie

Près de chez vous

Les + Lus