Football, Ligue 2 : l’Estac l’impensable saison

Le capitaine de l'Estac, Benjamin Nivet aura été l'un des éléments clés de cette saison. / © MaxPPP
Le capitaine de l'Estac, Benjamin Nivet aura été l'un des éléments clés de cette saison. / © MaxPPP

Troyes est à une marche de la Ligue 1. L'Estac se rend à Lorient ce dimanche 28 mai au soir en barrage retour, avec une petite avance après la victoire 2-1 au match-aller. Quoi qu'il arrive, les Troyens auront réussi à rebondir cette saison. Retour sur ce beau parcours.

Par I.F. avec G. Schott

Une équipe qui brille sur le terrain, des supporters qui font la fête. En quelques mois, l'Estac a retrouvé de sa superbe. Impensable quand on se replonge un an en arrière.

Juin 2016, alors que les Troyens reprennent l'entraînement, certains joueurs sont encore traumatisés par leur précédente saison en Ligue 1. Un exercice catastrophique, conclu à la dernière place avec seulement 18 points.
En coulisses, l'été s'annonce aussi agité, le président Daniel Masoni annonce la vente de son club à un investisseur américain, mais la transaction finira par capoter.
Sur le terrain, la formation désormais entraînée par Jean-Louis Garcia débute mal le championnat de Ligue 2. Deux défaites d'entrée de jeu font craindre le pire.

Presque au fond du trou, les Troyens vont pourtant rebondir. Doucement leur jeu se met en place, et les victoires arrivent, notamment au stade de l'Aube. Des recrues inconnues à leur arrivée se révèlent, comme l'attaquant Adama Niane, venu de Nantes. Le Malien fait trembler les filets et l'Estac remonte le classement à un rythme effréné.
Leader fin novembre, elle atteint finalement la trêve à la 6ème place juste derrière Reims, vainqueur de la 1ère manche du derby avant Noël.
Après un début d'année poussif, Troyes réenclenche sa marche avant avec notamment des succès 4-0 face aux futurs promus Strasbourg et Amiens.
Toujours dans le coup, les bleus vont se montrer impériaux au moment du sprint final. 6 victoires sur les 8 derniers matchs. Avec un capitaine Benjamin Nivet, 40 ans, au top de sa forme au meilleur moment.
A Sochaux, lors de la dernière journée, les Aubois, menés 2-0, renversent tout et s'imposent 3-2, manquant d'un rien l'accession directe en Ligue 1.
Un match à l'image de la saison, avec une équipe revenue de nulle part. 2016-2017 aura marqué la renaissance du football à Troyes.

Espérons que ce dernier match face à Lorient ce dimanche 28 mai conclut de la plus belle manière ce magnifique parcours.

Réactions avant le match contre Lorient


L'Estac : interviews avant le dernier match de barrage face à Lorient

 

Sur le même sujet

Braderie du Secours Populaire 54 à Jarville-la-Malgrange

Près de chez vous

Les + Lus