Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Football : Nivet donne la première manche à l'Estac

© France 3 Champagne-Ardenne / B. Bachon
© France 3 Champagne-Ardenne / B. Bachon

Les Troyens ont remporté le match aller des barrages de Ligue 1 face à Lorient (2-1) grâce à un but de leur éternel capitaine en toute fin de partie.

Par Grégoire Schott

Et Benjamin Nivet s'est emparé du ballon... On venait d'entrer dans le temps additionnel, l'Estac souffrait et avait déjà concédé l'égalisation. Lorient était en train de réaliser la bonne opération de cette première manche. Mais sur un renvoi de la tête de la défense adverse, l'incontournable et éternel capitaine troyen (40 ans) a pris ses responsabilités. Contrôle, crochet, frappe du droit à 18 m. La balle finit dans le petit filet de Lecomte. Le stade de l'Aube chavire. En s'imposant 2-1, son équipe a donc encore le droit de rêver à la Ligue 1, même si le retour s'annonce compliqué dimanche dans le Morbihan.

Benjamin Nivet vient de marquer le but de la victoire, le capitaine troyen est submergé par ses coéquipiers. / © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne
Benjamin Nivet vient de marquer le but de la victoire, le capitaine troyen est submergé par ses coéquipiers. / © Brice Bachon / France 3 Champagne-Ardenne

L'Estac, 3ème de Ligue 2 après une superbe saison, abordait ce match aller avec quelques certitudes face au 18ème de Ligue 1. Notamment à domicile où les Troyens ont dominé leur sujet depuis le début du championnat. Bien en place, les hommes de Jean-Louis Garcia contrôlaient les débats en première période et se montraient plus convaincants que leur adversaire, assez fébrile. Mais c'est finalement sur leur unique grosse occasion que les Aubois trouvaient l'ouverture, quand le centre de Samuel Grandsir, repris de la tête par Nivet était repoussé par Benjamin Lecomte... dans les pieds de Stéphane Darbion qui concluait dans la surface d'une frappe croisée (37ème). Un but qui ressemblait à celui marqué par le milieu de terrain contre Reims deux semaines plus tôt.

Cet avantage mérité à la pause, Troyes n'a ensuite pas su le faire fructifier. Au contraire, les Merlus ont enfin réagi et ont commencé à accélérer. L'Estac n'arrivait plus à poser le pied sur le ballon, les visiteurs insistaient en passant sur les côtés. Samassa repoussait l'échéance sur une tête de Ciani (52ème). Finalement, il devait s'incliner à huit minutes de la fin sur une percée de Abdul Majeed Waris lancé par Moukandjo (82ème). Une égalisation logique qui plaçait les Bretons dans les meilleures dispositions à l'issue de ce premier round, le but à l'extérieur étant primordial dans ce duel. C'était avant que Benjamin Nivet ne surgisse en toute fin de match...

En s'imposant 2-1, Troyes a donc pris une petite option sur la montée. Un nul lui suffira dimanche pour retrouver la Ligue 1. Mais au stade du Moustoir, la partie s'annonce compliquée face à une formation qui voudra se sauver et prolonger son séjour au sein de l'élite. Encore trois jours et l'Estac connaîtra le verdict de cette saison à suspense...


Sur le même sujet

Une nouvelle attraction du parc du petit prince à Ungersheim

Près de chez vous

Les + Lus