Troyes : des agriculteurs manifestent devant la préfecture

© Brice Bachon/France 3 Champagne Ardenne
© Brice Bachon/France 3 Champagne Ardenne

Des agriculteurs aubois se sont réunis vendredi 29 septembre dès 7h30 à Troyes pour protester contre la position du gouvernement français par rapport au glyphosate, le principe actif du Roundup. 

Par C.C

Lundi 25 septembre, le gouvernement a montré qu'il avait du mal à parler d'une même voix sur le dossier des pesticides. Dans la matinée, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, affirmait que le glyphosate, l'herbicide le plus vendu au monde serait interdit en France "d'ici la fin du quinquennat ". En milieu de journée, le gouvernement fait marche arrière affirme qu'il s'engage à "des progrès significatifs" d'ici à 2022.

Alors que ça s'écharpe au gouvernement, le principal syndicat agricole, le FNSEA, souhaite que la France s'aligne avec le résultat du vote européen prévu en octobre sur la reconduction ou non de l'autorisation de ce désherbant. Vendredi dernier, les agriculteurs ont bloqué les Champs-Elysées, à Paris. Ce vendredi 29 septembre, c'était donc au tour des agriculteurs aubois, à Troyes.

 

"Ce que vous refusez en France, vous le mangez en importation"


Les manifestants se sont réunis à partir de 7 h 30 et se sont postés au niveau des six principaux ronds-points à l’entrée de l’agglomération troyenne. Ils ont diffusé des messages sans bloquer la circulation.

Ils se sont ensuite rejoint devant la préfecture de l'Aube, à 9h30. "Ce que vous refusez en France, vous le mangez en importation" pouvait-on lire sur des bannières.  Une délégation a été reçue en préfecture dans la matinée. 

 

 

Sur le même sujet

Le commissariat de Troyes ouvre ses portes

Près de chez vous

Les + Lus